Menu

Régime douanier de l'importation temporaire (admission)

Article 219. Contenu et application du régime douanier de l'importation temporaire (admission)

  1. Procédure douanière importation temporaire (admission) - un régime douanier appliqué aux marchandises étrangères, selon lequel ces marchandises sont temporairement localisées et utilisées sur le territoire douanier de l'Union, sous réserve des conditions de placement des marchandises sous ce régime douanier et de leur utilisation conformément à ces procédure douanière, avec paiement partiel des droits de douane, taxes à l'importation et sans paiement de droits spéciaux, antidumping, compensateurs ou sans paiement de droits de douane, taxes à l'importation et sans paiement de droits spéciaux, antidumping, compensateurs.
  2. Les marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) (ci-après dans ce chapitre - marchandises importées temporairement) conservent le statut de marchandises étrangères.
  3. Catégories de marchandises dont le séjour temporaire et l'utilisation sur le territoire douanier de l'Union conformément au régime douanier d'importation temporaire (admission) sont autorisés sans paiement des droits et taxes de douane à l'importation, les conditions de ce séjour et de cette utilisation temporaires, ainsi que les délais de ce séjour temporaire et de cette utilisation, sont déterminés par la Commission et (ou) les accords internationaux des États membres avec un tiers. (voir Décision du Conseil de la Commission économique eurasienne n° 109 du 20.12.2017)
  4. Le régime douanier de l'importation temporaire (admission) ne s'applique pas aux catégories de marchandises suivantes :
    1. produits alimentaires, boissons, y compris les boissons alcoolisées, tabacs et produits du tabac, matières premières et produits semi-finis, matières consommables et échantillons, à l'exception des cas de leur importation sur le territoire douanier de l'Union en exemplaires uniques à des fins publicitaires et (ou) à des fins de démonstration ou à titre d'objets exposés ou de dessins industriels ;
    2. déchets, y compris les déchets industriels;
    3. marchandises interdites à l'importation sur le territoire douanier de l'Union.
  5. Il est permis d'appliquer le régime douanier d'importation temporaire (admission) pour suspendre le régime douanier de transformation sur le territoire douanier en plaçant sous ce régime douanier les produits de la transformation de marchandises précédemment placées sous le régime douanier de transformation sur le territoire douanier.

Article 220. Conditions de placement des marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) et de leur utilisation conformément à ce régime douanier

  1. Les conditions de placement des marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) sont :
    1. la possibilité d'identifier les marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), avec leur placement ultérieur sous le régime douanier afin de compléter ce régime douanier. Identification les marchandises ne sont pas requises dans les cas où, conformément aux traités internationaux des États membres avec un tiers, le remplacement des marchandises importées temporairement est autorisé ;
    2. paiement partiel des droits et taxes de douane à l'importation conformément à l'article 223 du présent code, sauf dans le cas où, conformément au paragraphe 3 de l'article 219 du présent code, la présence et l'utilisation temporaires de marchandises sur le territoire douanier de l'Union en conformément à la procédure douanière d'importation temporaire (admission) est autorisée sans paiement des droits et taxes de douane à l'importation ;
    3. le respect des conditions de localisation temporaire et d'utilisation des marchandises conformément au régime douanier d'importation temporaire (admission) sans paiement de droits de douane et taxes, si ces conditions sont déterminées par la Commission conformément au paragraphe 3 de l'article 219 du présent Code et (ou) sont prévus par les traités internationaux des États membres avec le tiers;
    4. le respect des interdictions et restrictions conformément à l'article 7 du présent Code.
  2. Les conditions d'utilisation des marchandises selon le régime douanier de l'importation temporaire (admission) sont :
    1. le respect de la durée de validité du régime douanier d'importation temporaire (admission) établi par l'autorité douanière ;
    2. le respect des restrictions à la possession et à l'utilisation des marchandises importées temporairement établies par l'article 222 du présent code ;
    3. paiement partiel des droits et taxes de douane à l'importation conformément à l'article 223 du présent code, sauf dans le cas où, conformément au paragraphe 3 de l'article 219 du présent code, la présence et l'utilisation temporaires de marchandises sur le territoire douanier de l'Union en conformément à la procédure douanière d'importation temporaire (admission) est autorisée sans paiement des droits et taxes de douane à l'importation ;
    4. le respect des conditions de localisation temporaire et d'utilisation des marchandises conformément au régime douanier d'importation temporaire (admission) sans paiement des droits de douane et taxes déterminés par la Commission conformément au paragraphe 3 de l'article 219 du présent code et (ou) prévu par un accord international des États membres avec un tiers.

Article 221. Durée du régime douanier de l'importation temporaire (admission)

  1. La durée de validité du régime douanier de l'importation temporaire (admission) ne peut excéder 2 ans à compter de la date de placement des marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) ou de la période déterminée par la Commission conformément au paragraphe 2 du présent article .
  2. Pour certaines catégories de marchandises, en fonction de la finalité de leur importation sur le territoire douanier de l'Union, la Commission a le droit de déterminer une durée de validité inférieure ou supérieure à 2 ans, du régime douanier d'importation temporaire (admission). (voir Décision du Conseil de la Commission économique eurasienne n° 109 du 20.12.2017)
  3. Lors du placement des marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), l'autorité douanière, sur la base de la déclaration du déclarant, fondée sur les objectifs et les circonstances de l'importation des marchandises sur le territoire douanier de l'Union, fixe la validité période de ce régime douanier qui, compte tenu du paragraphe 4 du présent article, ne peut excéder la période prévue au paragraphe 1 du présent article, ou une période déterminée par la Commission conformément au paragraphe 2 du présent article.
  4. La durée de validité du régime douanier d'admission temporaire (admission) établi par l'autorité douanière à la demande de la personne peut être prolongée avant l'expiration de cette période ou au plus tard 1 mois après son expiration dans la période de validité de cette douane régime douanier prévu au paragraphe 1 du présent article, ou la durée de validité de ce régime douanier déterminée par la Commission conformément au paragraphe 2 du présent article.
    Lors de la prolongation de la durée de validité du régime douanier de l'admission temporaire (admission) établi par l'autorité douanière, après son expiration, la validité de ce régime douanier reprend à compter de la date de clôture de ce régime douanier.
  5. En cas d'application répétée du régime douanier de l'importation temporaire (admission) à l'égard de marchandises étrangères situées sur le territoire douanier de l'Union, y compris lorsque différentes personnes agissent en qualité de déclarants de ces marchandises, la durée totale de validité du régime douanier pour les l'importation temporaire (admission) ne peut excéder la période prévue au paragraphe 1 du présent article, ni une période déterminée par la Commission conformément au paragraphe 2 du présent article.

Article 222. Restrictions à la possession et à l'utilisation des marchandises importées temporairement

  1. Les marchandises importées temporairement doivent rester inchangées, à l'exception des modifications dues à l'usure naturelle, ainsi que des modifications dues à des pertes naturelles dans des conditions normales de transport (transport) et (ou) de stockage.
    Il est permis d'effectuer des opérations avec des marchandises importées temporairement nécessaires pour assurer leur sécurité, y compris les réparations (à l'exception des grosses réparations, la modernisation), l'entretien et les autres opérations nécessaires pour maintenir les marchandises en bon état, à condition que l'identification des marchandises par l'autorité douanière assuré à l'issue des procédures douanières d'importation temporaire (admission) conformément aux paragraphes 1 et 2 de l'article 224 du présent code.
    Il est permis de mener des essais, des recherches, des tests, des vérifications, des expériences ou des expériences avec des marchandises importées temporairement ou leur utilisation dans le cadre de tests, de recherches, de tests, de vérification, d'expériences ou d'expériences.
  2. Les marchandises importées temporairement doivent être en la possession et l'utilisation effectives du déclarant, sauf dans les cas où leur transfert en la possession et l'utilisation d'autres personnes est autorisé conformément aux paragraphes 3 et 4 du présent article.
  3. Il est permis de transférer par le déclarant à la possession et à l'utilisation d'autres personnes sans l'autorisation de l'autorité douanière :
    1. les emballages réutilisables (restituables) temporairement importés destinés à l'emballage et à la protection des marchandises importées sur le territoire douanier de l'Union ;
    2. marchandises importées temporairement aux fins de leur entretien, réparation (sauf révision, modernisation), stockage, transport (transport);
    3. marchandises importées temporairement à des fins d'essai, de recherche, d'essai, de vérification, d'expérimentation ou d'expérimentation ;
    4. les marchandises importées temporairement à d'autres fins dans les cas déterminés par la Commission et (ou) prévus par les traités internationaux des États membres avec un tiers.
  4. Dans les cas autres que ceux établis par le paragraphe 3 du présent article, le transfert par le déclarant de marchandises importées temporairement en la possession et l'utilisation d'autres personnes est autorisé avec l'autorisation de l'autorité douanière ou dans les cas, selon les modalités et conditions déterminés par la Commission, après notification à l'autorité douanière.
  5. Afin d'obtenir l'autorisation de l'autorité douanière de transférer temporairement des marchandises importées en la possession et l'utilisation d'autres personnes déclarant ces marchandises doivent être soumises à l'autorité douanière, dans laquelle elles ont été placées sous le régime douanier, une demande indiquant le motif du transfert des marchandises importées temporairement à une autre personne et des informations sur cette personne.
  6. Le transfert de marchandises importées temporairement en la possession et l'utilisation d'autres personnes ne dispense pas le déclarant de ces marchandises de respecter d'autres conditions pour l'utilisation des marchandises conformément au régime douanier d'importation temporaire (admission) établi par le présent chapitre, et ne suspend ni ne prolonge la période d'importation temporaire.
  7. Marchandises déterminées par la Commission conformément au paragraphe 3 de l'article 219 du présent code et (ou) prévues par les traités internationaux des États membres avec un tiers, pour lesquelles le régime douanier de l'importation temporaire (admission) est appliqué sans payant les droits et taxes de douane à l'importation, sont utilisés à l'intérieur des douanes du territoire de l'Union, sauf décision contraire de la Commission.
  8. Il est permis d'utiliser des marchandises importées temporairement qui sont des véhicules en dehors du territoire douanier de l'Union si elles sont utilisées comme véhicules de transport international et que les dispositions du chapitre 38 du présent code leur sont applicables. Lors de l'utilisation de marchandises importées temporairement qui sont des moyens de transport en dehors du territoire douanier de l'Union, en relation avec ces marchandises, il est autorisé d'effectuer les opérations prévues aux paragraphes 1 et 2 de l'article 277 du présent code.
    Les opérations non prévues aux paragraphes 1 et 2 de l'article 277 du présent code sont autorisées conformément au paragraphe 4 de l'article 277 du présent code.
    L'utilisation de marchandises importées temporairement qui sont des véhicules comme moyen de transport international en dehors du territoire douanier de l'Union ne met pas fin ni ne suspend le régime douanier d'admission temporaire (admission).

Article 223. Caractéristiques du calcul et du paiement des droits et taxes de douane à l'importation lors de l'application du régime douanier de l'importation temporaire (admission)

  1. Pour les marchandises placées (placées) sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) avec paiement partiel des droits de douane à l'importation, taxes, droits de douane à l'importation, taxes sont payables pour la période allant de la date de leur placement sous le régime douanier de l'admission temporaire (admission) jusqu'au jour de son achèvement.
  2. Pour les marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) en franchise des droits et taxes de douane à l'importation, à la demande du déclarant, le paiement partiel des droits et taxes de douane à l'importation est effectué pour la période à compter du jour indiqué dans le demande du déclarant jusqu'au jour de la clôture du régime douanier d'importation temporaire (tolérance). L'appel spécifié du déclarant est soumis à l'autorité douanière, qui a fait mainlevée des marchandises lorsqu'ils sont placés sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), avant l'expiration du délai fixé conformément au paragraphe 3 de l'article 219 du présent code.
    En tant que recours du déclarant, un document douanier est utilisé - rectification de la déclaration de marchandises.
  3. En cas de paiement partiel des droits de douane et taxes à l'importation pour chaque mois civil (complet ou incomplet) du délai déterminé conformément aux paragraphes 1 et 2 du présent article (ci-après dans le présent chapitre - le délai d'application du paiement partiel des droits de douane et taxes à l'importation), 3 pourcentage de la déclaration en douane calculé au jour de l'enregistrement déposé pour le placement de ces marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), et par rapport aux marchandises dédouanées avant le dépôt de la déclaration de marchandises - au jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la demande de mainlevée des marchandises avant le dépôt d'une déclaration de marchandises, le montant des droits de douane à l'importation, taxes qui seraient exigibles si les marchandises étaient placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) ont été placés sous le régime douanier de la mise à la consommation intérieure.
  4. Lorsque le régime douanier de l'importation temporaire (admission) est suspendu conformément au paragraphe 3 de l'article 224 du présent code, le paiement partiel des droits et taxes de douane à l'importation pour la durée de cette suspension n'est pas effectué. Aux fins de l'application du présent paragraphe, la période de suspension du régime douanier est déterminée par le nombre de mois civils complets pendant lesquels le régime douanier d'importation temporaire (admission) est suspendu.
  5. En cas de paiement partiel des droits de douane et taxes d'importation, le montant des droits de douane et taxes d'importation est payé au choix du déclarant pendant toute la période d'application du paiement partiel des droits de douane et taxes d'importation (ci-après dans le présent chapitre - un paiement forfaitaire des droits de douane et taxes à l'importation) ou périodiquement (ci-après dans ce chapitre - paiement périodique des droits de douane et taxes à l'importation). En cas de paiement périodique des droits de douane et taxes à l'importation, ce paiement est effectué pour le montant payable conformément au paragraphe 3 du présent article, au moins 1 mois calendaire (complet ou incomplet). La périodicité de paiement des montants des droits de douane et taxes à l'importation est déterminée par le déclarant dans la déclaration de marchandises.
    En cas de non-paiement ou de paiement incomplet des montants des droits de douane à l'importation, taxes acquittées périodiquement, dans les délais fixés conformément au paragraphe 4 et alinéas 2 et 3 du paragraphe 7 de l'article 225 du présent code, les droits de douane à l'importation, les taxes seront payées en une fois pour toute la période restant à courir d'application du paiement partiel des droits de douane et taxes à l'importation.
  6. Le montant total des droits de douane, taxes à l'importation payés et (ou) perçus pendant la période d'application du paiement partiel des droits de douane et taxes à l'importation ne doit pas excéder le montant calculé au jour de l'enregistrement de la déclaration en douane déposée pour la mise sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) et pour les marchandises dont la mainlevée a été effectuée avant le dépôt de la déclaration de marchandises - le jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la demande de mainlevée des marchandises avant le présentation de la déclaration pour les marchandises, le montant des droits de douane à l'importation, les taxes qui seraient dues si les marchandises étaient placées sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure.
  7. A l'issue ou à la clôture du régime douanier d'importation temporaire (admission) conformément aux paragraphes 1, 2 et 5 de l'article 224 du présent code, les montants des droits de douane et taxes à l'importation acquittés et (ou) perçus pendant la période d'application du le paiement partiel des droits de douane à l'importation, les taxes, le remboursement (compensation) ne sont pas soumis, sauf disposition contraire du présent Code.

Article 224. Clôture, suspension et clôture du régime douanier de l'importation temporaire (admission)

  1. Avant l'expiration de la période de validité du régime douanier de l'admission temporaire (admission) établie par l'autorité douanière, la validité de ce régime douanier prend fin :
    1. placer les marchandises importées temporairement sous le régime douanier de réexportation, y compris conformément au paragraphe 7 de l'article 276 du présent code ;
    2. reconnaissance par les autorités douanières conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière du fait de la destruction et (ou) de la perte irrémédiable de marchandises importées temporairement en raison d'un accident ou d'un cas de force majeure, ou du fait de la perte irrévocable de ces marchandises comme résultant d'une perte naturelle dans des conditions normales de transport (transport) et (ou ) de stockage ;
    3. la survenance de circonstances déterminées par la Commission et (ou) la législation des États membres en matière de réglementation douanière, avant lesquelles les marchandises sont sous contrôle douanier.
  2. Avant l'expiration du régime douanier d'admission temporaire (admission) établi par l'autorité douanière, ce régime douanier peut être accompli :
    1. placer les marchandises importées temporairement sous les régimes douaniers applicables aux marchandises étrangères, dans les conditions prévues par le présent code, à l'exception du régime douanier de transit douanier, sauf disposition contraire du présent paragraphe ;
    2. la reprise du régime douanier de transformation sur le territoire douanier, dont l'action a été suspendue conformément au paragraphe 3 de l'article 173 du présent code ;
    3. placer des marchandises temporairement importées sous le régime douanier du transit douanier, si ces marchandises sont placées sous ce régime douanier pour le transport (transport) à travers le territoire douanier de l'Union à partir du territoire d'un État membre, dont l'autorité douanière a dédouané les marchandises lorsqu'elles ils ont été placés sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), sur le territoire d'un autre Etat membre.
  3. Jusqu'à l'expiration du régime douanier d'admission temporaire (admission) établi par l'autorité douanière, ce régime douanier peut être suspendu si les marchandises importées temporairement sont placées sous le régime douanier d'un entrepôt douanier, le régime douanier de transformation sur le territoire douanier, ou, dans les cas déterminés par la Commission, sous un régime douanier spécial.
    Lorsqu'elle détermine le cas de suspension du régime douanier d'importation temporaire (admission) en raison du placement de marchandises importées temporairement sous un régime douanier spécial, la Commission a le droit de déterminer les modalités de calcul et de paiement des droits de douane et taxes à l'importation, selon ainsi que la date limite de paiement des droits de douane et taxes à l'importation relatifs aux marchandises importées temporairement.
  4. Les marchandises importées temporairement peuvent être placées sous le régime douanier de réexportation ou sous un autre régime douanier en un ou plusieurs envois.
  5. A l'expiration du délai de validité du régime douanier de l'admission temporaire (admission) établi par l'autorité douanière, l'action du régime douanier prend fin.
  6. Les cas, conditions et modalités d'accomplissement du régime douanier d'importation temporaire (admission) sur le territoire d'un État membre autre que l'État membre dont l'autorité douanière a placé ces marchandises sous le régime douanier d'importation temporaire (admission) sont déterminés par la Commission.

Article 225. La naissance et la fin de l'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs sur les marchandises placées (placées) sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), le délai de leur paiement et calcul

  1. L'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs relatifs aux marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) naît pour le déclarant à partir du moment où l'autorité douanière enregistre la déclaration de marchandises, et en ce qui concerne les marchandises déclarées pour la mainlevée avant le dépôt d'une déclaration de marchandises, d'une personne qui a introduit une demande de mainlevée de marchandises avant de déposer une déclaration de marchandises - à partir du moment où l'autorité douanière a enregistré une demande de mainlevée de marchandises au dépôt d'une déclaration de marchandises.
  2. Obligation de payer les droits et taxes de douane à l'importation sur les marchandises placées sous le régime douanier d'importation temporaire (admission) de marchandises qui sont importées à l'adresse d'un destinataire par un expéditeur sous un titre de transport (transport) et le total valeur en douane qui n'excède pas le montant équivalent à 200 euros, et si la Commission détermine un montant différent d'un tel montant, le montant du montant déterminé par la Commission ne survient pas au taux de change en vigueur au jour de l'enregistrement des marchandises déclaration par l'autorité douanière. En même temps, aux fins de la présente clause, la valeur en douane ne comprend pas les frais de transport (transport) des marchandises importées sur le territoire douanier de l'Union jusqu'au lieu d'arrivée, les frais de chargement, de déchargement ou de rechargement de ces les marchandises et les frais d'assurance liés à un tel transport (transport), chargement, déchargement ou rechargement de ces marchandises.
    La commission a le droit de déterminer un montant différent du montant que le montant prévu au deuxième alinéa du présent paragraphe, dans lequel l'obligation de payer les droits de douane et taxes à l'importation relatifs aux marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire ( admission), importé à l'adresse d'un destinataire à partir d'un expéditeur par un document de transport (transport) ne se pose pas.
  3. L'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs relatifs aux marchandises placées (placées) sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) prend fin par le déclarant en cas de survenance des circonstances suivantes :
    1. l'achèvement de la procédure douanière d'admission temporaire (admission) conformément aux paragraphes 1 et 2 de l'article 224 du présent code avant l'expiration du délai fixé conformément au paragraphe 3 de l'article 219 du présent code, sauf dans le cas où le délai est venu avant l'expiration de cette procédure douanière le paiement des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs ;
    2. la fin du régime douanier d'importation temporaire (admission) conformément aux paragraphes 1 et 2 de l'article 224 du présent code, s'il s'agit de marchandises placées sous le régime douanier d'importation temporaire (admission), des privilèges de paiement des droits de douane à l'importation et des taxes sont appliquées, sauf dans le cas où, avant l'expiration de ce régime douanier, la date limite de paiement des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs est arrivée ;
    3. achèvement de la procédure douanière d'importation temporaire (admission) conformément aux paragraphes 1 et 2 de l'article 224 du présent code et accomplissement de l'obligation de payer les droits de douane, taxes à l'importation et (ou) leur perception dans les montants exigibles conformément au présent article;
    4. l'exécution de l'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs et (ou) leur perception dans les montants exigibles en cas de survenance des circonstances prévues aux alinéas 6 à 8 du paragraphe 7 et au paragraphe 13 de Cet article;
    5. reconnaissance par l'autorité douanière conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière du fait de la destruction et (ou) de la perte irrévocable de marchandises étrangères en raison d'un accident ou d'un cas de force majeure, ou du fait de la perte irrévocable de ces marchandises en tant que résultant d'une perte naturelle dans des conditions normales de transport (transport) et (ou) de stockage jusqu'à l'achèvement de la procédure douanière d'importation temporaire (admission) et l'accomplissement de l'obligation de payer les droits de douane, taxes à l'importation et (ou) leur perception dans le les sommes payables conformément au présent article pour la période précédant la survenance de telles circonstances ;
    6. refus de mainlevée des marchandises conformément à la procédure douanière d'importation temporaire (admission) - en ce qui concerne l'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs qui sont apparus lors de l'enregistrement d'une déclaration de marchandises ou d'une demande de la mainlevée des marchandises avant le dépôt d'une déclaration de marchandises ;
    7. révocation d'une déclaration de marchandises conformément à l'article 113 du présent code et (ou) annulation de la mainlevée des marchandises conformément au paragraphe 4 de l'article 118 du présent code - en ce qui concerne l'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les , les droits antidumping et compensateurs survenus lors de l'enregistrement de la déclaration de marchandises ;
    8. confiscation ou conversion de biens en la propriété (revenu) d'un État membre conformément à la législation de cet État membre et exécution de l'obligation de payer les droits de douane, taxes à l'importation et (ou) leur perception en montants exigibles conformément au présent article pour la période précédant la survenance de telles circonstances ;
    9. détention par l'autorité douanière des marchandises conformément au chapitre 51 du présent code et l'accomplissement de l'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes et (ou) leur perception dans les montants payables conformément au présent article pour la période précédant cette détention ;
    10. placement en dépôt temporaire ou placement sous l'un des régimes douaniers de marchandises qui ont été saisies ou arrêtées lors de la vérification d'un constat d'infraction, au cours d'une procédure pénale ou d'une infraction administrative (conduite d'une procédure administrative) et pour lesquelles un décision a été prise de les restituer si plus tôt la mainlevée de ces marchandises n'avait pas été effectuée, et l'accomplissement de l'obligation de payer les droits de douane, taxes à l'importation et (ou) leur perception dans les montants exigibles conformément au présent article pour la période précédant le saisie ou saisie de ces biens lors de la vérification d'un constat d'infraction, dans le cadre d'une procédure pénale ou d'une affaire d'infraction administrative (conduite d'une procédure administrative).
  4. L'obligation de payer les droits de douane et taxes d'importation relatifs aux marchandises placées (placées) sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) avec paiement partiel des droits de douane et taxes d'importation est exécutoire (les droits de douane d'importation, les taxes sont soumis au paiement ):
    1. lors du paiement forfaitaire des droits de douane à l'importation, des taxes ou lors du paiement de la première partie du montant des droits de douane à l'importation, des taxes lors du paiement périodique des droits de douane à l'importation, des taxes - avant la mainlevée des marchandises conformément à la procédure douanière pour importation (admission);
    2. lors du paiement de la deuxième partie et des suivantes du montant des droits de douane à l'importation, des taxes ; lors du paiement périodique des droits de douane à l'importation, des taxes - avant le début de la période pour laquelle la partie suivante du montant des droits de douane et des taxes à l'importation est payée .
  5. Pour les marchandises visées au paragraphe 4 du présent article, les droits et taxes de douane à l'importation sont exigibles pour les montants déterminés conformément à l'article 223 du présent Code.
  6. En ce qui concerne les marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), l'obligation de payer les droits et taxes de douane à l'importation est remplie dès la survenance des circonstances visées au paragraphe 7 du présent article.
  7. Dans le cas des circonstances suivantes, la date d'échéance du paiement des droits de douane et taxes à l'importation est considérée :
    1. en cas de non-respect des conditions de localisation et d'utilisation temporaires des marchandises établies conformément au paragraphe 3 de l'article 219 du présent code - le jour du placement de ces marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission);
    2. en cas d'expiration du délai fixé conformément au 3° de l'article 219 du présent Code :
      • en cas de paiement forfaitaire des droits de douane, taxes à l'importation ou lors du paiement de la première partie du montant des droits de douane, taxes à l'importation en cas de paiement périodique des droits de douane et taxes à l'importation - le jour de l'expiration de ces une date limite;
      • lors du paiement de la deuxième partie et des suivantes du montant des droits de douane et taxes à l'importation ; en cas de paiement périodique des droits de douane et taxes à l'importation - le jour précédant le début de la période pour laquelle la partie suivante du montant des droits de douane à l'importation et les impôts sont payés ;
    3. si le déclarant introduit un recours conformément au paragraphe 2 de l'article 223 du présent code :
      • en cas de paiement forfaitaire des droits de douane, taxes à l'importation ou lors du paiement de la première partie du montant des droits de douane, taxes à l'importation en cas de paiement périodique des droits de douane et taxes à l'importation - la veille du jour précisé dans la déclaration du déclarant ;
      • lors du paiement de la deuxième partie et des suivantes du montant des droits de douane et taxes à l'importation ; en cas de paiement périodique des droits de douane et taxes à l'importation - le jour précédant le début de la période pour laquelle la partie suivante du montant des droits de douane à l'importation et les impôts sont payés ;
    4. si le déclarant refuse de bénéficier du paiement des droits de douane à l'importation, des taxes liées aux restrictions d'utilisation et (ou) de disposition de ces marchandises, - le jour de la constitution de la déclaration pour les marchandises présentées pour le placement des marchandises sous le régime douanier de importation (admission), modifications en partie du refus de bénéficier du paiement des droits de douane et taxes à l'importation ;
    5. en cas de commettre des actions en violation des objectifs et conditions d'octroi des avantages pour le paiement des droits de douane à l'importation, des taxes et (ou) des restrictions sur l'utilisation et (ou) l'élimination de ces marchandises dans le cadre de l'utilisation de ces avantages, sauf pour les cas où la commission de tels actes entraîne la survenance de circonstances, prévues aux alinéas 6 et 7 du présent paragraphe, - le premier jour de l'exécution de ces actes, et si ce jour n'est pas fixé, - le jour de la passation des marchandises déterminées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission);
    6. en cas de transfert de marchandises importées temporairement avant l'achèvement de la procédure douanière d'importation temporaire (admission) à d'autres personnes sans l'autorisation des autorités douanières - le jour du transfert des marchandises, et si ce jour n'est pas fixé, le jour du placement de ces marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) ;
    7. en cas de perte de marchandises importées temporairement avant l'achèvement du régime douanier d'importation temporaire (admission), à l'exception de la destruction et (ou) des pertes irrécupérables dues à un accident ou à un cas de force majeure ou des pertes irrémédiables résultant d'un dommage naturel en vertu conditions normales de transport (transport) et (ou) de stockage - le jour de la perte des marchandises, et si ce jour n'est pas fixé, - le jour du placement des marchandises spécifiées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) ;
    8. si le régime douanier d'admission temporaire (admission) n'est pas achevé conformément aux paragraphes 1 et 2 de l'article 224 du présent code avant l'expiration du régime douanier d'admission temporaire (admission) établi par l'autorité douanière - le jour d'expiration du le régime douanier de l'admission temporaire (admission) établi par l'autorité douanière, sauf dans le cas où la validité de ce régime douanier est prolongée conformément au paragraphe 4 de l'article 221 du présent code.
  8. En cas de survenance des circonstances visées au paragraphe 7 du présent article, les droits de douane et taxes à l'importation sont acquittés :
    1. en cas de survenance des circonstances visées à l'alinéa 1 du paragraphe 7 du présent article - comme s'il s'agissait de marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), le paiement partiel des droits de douane et taxes à l'importation était appliqué conformément à l'article 223 du présent code pour la période à compter de la date de placement des marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) au jour de son achèvement ;
    2. en cas de survenance des circonstances visées à l'alinéa 2 du paragraphe 7 du présent article - comme s'il s'agissait de marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), le paiement partiel des droits et taxes de douane à l'importation était appliqué conformément à l'article 223 du présent code pour la période à compter de la date suivant le jour d'expiration du délai fixé conformément au paragraphe 3 de l'article 219 du présent code, le jour de l'achèvement de la procédure douanière d'importation temporaire (admission);
    3. en cas de survenance des circonstances visées à l'alinéa 3 du paragraphe 7 du présent article - pour le montant déterminé conformément à l'article 223 du présent Code ;
    4. en cas de survenance des circonstances visées aux alinéas 4 et 5 du paragraphe 7 du présent article - dans les montants déterminés conformément à l'article 223 du présent Code et non payés dans le cadre de l'application des avantages pour le paiement des droits de douane et taxes à l'importation pour la période à compter de la date d'exigibilité du paiement des droits et taxes de douane à l'importation visée aux alinéas 4 et 5 du paragraphe 7 du présent article, au jour de l'achèvement de la procédure douanière d'importation temporaire (admission) ;
    5. en cas de survenance des circonstances visées aux alinéas 6 à 8 du paragraphe 7 du présent article - comme si les marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) étaient placées sous le régime douanier de la mise à la consommation intérieure moins les montants d'importation droits de douane, taxes payés et (ou) perçus lors du paiement partiel des droits de douane et taxes à l'importation, à moins qu'un montant différent ne soit prévu par le paragraphe 10 du présent article. Pour le calcul des droits et taxes de douane à l'importation, les taux des droits et taxes de douane à l'importation sont appliqués au jour de l'enregistrement par l'administration des douanes d'une déclaration de marchandises déposée pour le placement des marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), et pour les marchandises dédouanées avant le dépôt d'une déclaration de marchandises - le jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la demande de mainlevée des marchandises avant le dépôt de la déclaration de marchandises.
  9. Sur les montants des droits de douane à l'importation, les taxes payées (perçues) concernant les marchandises conformément à l'alinéa 5 du paragraphe 8 du présent article, ainsi que sur les montants des droits de douane à l'importation, les taxes payées concernant ces marchandises avec paiement partiel des droits et taxes de douane à l'importation, sont soumis au paiement d'intérêts, comme si un sursis (paiement échelonné) était accordé par rapport aux montants indiqués à compter de la date de placement de la marchandise sous le régime douanier d'importation temporaire (admission) jusqu'au l'expiration des délais de paiement des droits de douane et taxes à l'importation fixés par les alinéas 6 à 8 du paragraphe 7 du présent article. Les intérêts spécifiés sont calculés et payés conformément à l'article 60 du présent Code.
  10. Si, après l'apparition des circonstances visées aux alinéas 6 et 7 du paragraphe 7 du présent article, le régime douanier de l'admission temporaire (admission) prend fin conformément aux alinéas 1 et 2 de l'article 224 du présent code, les droits de douane et taxes à l'importation sont payés comme s'il s'agissait de marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), le paiement partiel des droits et taxes de douane à l'importation était appliqué conformément à l'article 223 du présent code pour la période à compter de la date d'exigibilité de paiement des droits et taxes de douane à l'importation déterminés conformément aux alinéas 6 et 7 du paragraphe 7 du présent article, le jour de l'achèvement de la procédure douanière d'importation temporaire (admission). Dans ce cas, les montants des droits de douane et taxes à l'importation payés et (ou) perçus en cas de paiement partiel des droits de douane et taxes à l'importation pour la période précédant la survenance des circonstances visées aux alinéas 6 et 7 du paragraphe 7 du présent article ne font pas l'objet d'un remboursement (compensation).
  11. Si, après la survenance des circonstances visées aux alinéas 6 à 8 du paragraphe 7 du présent article, les marchandises pour lesquelles le régime douanier d'importation temporaire (admission) a été supprimé sont placées en dépôt temporaire conformément au paragraphe 6 du l'article 129 du présent code ou sont placés sous le régime douanier conformément au paragraphe 7 de l'article 129 du présent code, les droits et taxes de douane à l'importation sont payés comme si le paiement partiel des droits et taxes de douane à l'importation était appliqué aux marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) conformément à l'article 223 du présent code.
    Dans ce cas, les droits et taxes de douane à l'importation sont dus pour la période allant de la date d'exigibilité du paiement des droits et taxes de douane à l'importation visée aux alinéas 6 à 8 du paragraphe 7 du présent article, jusqu'au jour où ces marchandises sont placées pour stockage temporaire ou leur placement sous le régime douanier. Parallèlement, les droits et taxes de douane à l'importation sont exigibles pour des montants n'excédant pas le montant des droits de douane à l'importation, taxes qui étaient dues si les marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) étaient placées sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure, et qui ont été calculés le jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la déclaration en douane déposée pour le placement de marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), et en ce qui concerne les marchandises mises en circulation avant le dépôt de la déclaration de marchandises - le jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la demande de mainlevée des marchandises avant le dépôt de la déclaration sur le produit... Parallèlement, les montants des droits de douane et taxes à l'importation payés et (ou) perçus en cas de paiement partiel des droits de douane et taxes à l'importation pour la période précédant la survenance des circonstances visées aux alinéas 6 à 8 du paragraphe 7 du présent l'article ne fait pas l'objet d'un remboursement (compensation).
  12. En ce qui concerne les marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission), l'obligation de payer des droits compensateurs spéciaux antidumping est remplie dès la survenance des circonstances spécifiées au paragraphe 13 du présent article.
  13. Dans les circonstances suivantes, le délai de paiement des droits compensateurs spéciaux antidumping est le suivant :
    1. en cas de transfert de marchandises importées temporairement avant l'achèvement de la procédure douanière d'importation temporaire (admission) à d'autres personnes sans l'autorisation des autorités douanières - le jour du transfert des marchandises, et si ce jour n'est pas fixé, le jour du placement de ces marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) ;
    2. en cas de perte de marchandises importées temporairement avant l'achèvement du régime douanier d'importation temporaire (admission), à l'exception de la destruction et (ou) des pertes irrécupérables dues à un accident ou à un cas de force majeure ou des pertes irrémédiables résultant d'un dommage naturel en vertu conditions normales de transport (transport) et (ou) de stockage - le jour de la perte des marchandises, et si ce jour n'est pas fixé - le jour du placement de ces marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) ;
    3. si le régime douanier d'admission temporaire (admission) n'est pas achevé conformément aux paragraphes 1 et 2 de l'article 224 du présent code avant l'expiration du régime douanier d'admission temporaire (admission) établi par l'autorité douanière - le jour d'expiration du le régime douanier de l'admission temporaire (admission) établi par l'autorité douanière, sauf dans le cas où la validité de ce régime douanier est prolongée conformément au paragraphe 4 de l'article 221 du présent code.
  14. En cas de survenance des circonstances visées au paragraphe 13 du présent article, des droits antidumping spéciaux et compensateurs sont dus pour le montant comme si les marchandises placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) étaient placées sous le régime douanier de la mainlevée pour la consommation domestique.
    Pour le calcul des droits spéciaux, antidumping, compensateurs, sont appliqués les taux des droits spéciaux, antidumping, compensateurs, en vigueur au jour de l'enregistrement par l'autorité douanière d'une déclaration de marchandises déposée pour le placement de marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) et pour les marchandises dédouanées avant le dépôt de la déclaration de marchandises - le jour de l'enregistrement par l'autorité douanière d'une demande de mainlevée des marchandises avant le dépôt d'une déclaration de marchandises.
  15. Sur les montants des droits spéciaux antidumping compensatoires payés (perçus) conformément au paragraphe 14 du présent article, des intérêts sont dus, comme si un report de leur paiement avait été accordé par rapport à ces montants à compter du jour où les marchandises ont été placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) au plus tard le jour de l'expiration des délais de paiement des droits spéciaux antidumping et compensateurs fixés par le paragraphe 13 du présent article. Les intérêts spécifiés sont calculés et payés conformément à l'article 60 du présent Code.

Article 226. Modalités de calcul et de paiement des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs relatifs aux marchandises importées temporairement lorsqu'elles sont placées sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure

  1. Lorsque des marchandises importées temporairement sont placées sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure, pour le calcul des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs, les taux des droits de douane à l'importation, taxes, spéciaux, antidumping, des droits compensateurs sont appliqués, qui sont en vigueur le jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la déclaration de marchandises déposée pour le placement des marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission).
    Si, pour le calcul des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs, il est nécessaire de convertir des devises étrangères dans la monnaie d'un État membre, une telle conversion est effectuée au taux de change en vigueur le jour précisé au premier alinéa de la présente clause.
  2. Lorsque des marchandises importées temporairement sont placées sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure, les droits et taxes de douane à l'importation sont exigibles à hauteur de la différence des montants des droits de douane à l'importation, taxes exigibles lorsque ces marchandises sont placées sous le régime douanier de la mainlevée pour la consommation intérieure conformément à l'article 136 du présent Code, et les droits de douane à l'importation, les taxes payées avec paiement partiel des droits de douane à l'importation, les taxes par le déclarant des marchandises placées sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure, et (ou) perçues par l'autorité douanière de ce déclarant.
  3. Sur les montants des droits de douane à l'importation, les taxes payées (perçues) conformément au paragraphe 2 du présent article, ainsi que sur les montants des droits de douane à l'importation, les taxes payées (perçues) avec paiement partiel des droits de douane à l'importation, les taxes, les intérêts sont exigibles, comme si pour les montants indiqués, un différé (échéancier) était prévu pour leur paiement à compter du jour où les marchandises ont été placées sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) jusqu'au jour de l'obligation de payer les droits de douane à l'importation et les impôts ont été supprimés. Les intérêts spécifiés sont calculés et payés conformément à l'article 60 du présent Code.
    Des intérêts sont dus sur les montants des droits spéciaux, antidumping, compensateurs payés (perçus) pour les marchandises placées (placées) sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure, comme si un sursis de paiement était accordé pour ces montants à compter de la date de placement des marchandises sous le régime douanier de l'importation temporaire (admission) au jour de la cessation de l'obligation de payer des droits spéciaux, antidumping, compensateurs. Les intérêts spécifiés sont calculés et payés conformément à l'article 60 du présent Code.
    Sur les montants des droits de douane et taxes à l'importation payés avant la mainlevée des marchandises conformément au régime douanier de l'importation temporaire (admission), les intérêts prévus au premier alinéa du présent paragraphe ne sont ni perçus ni payés.
    Si l'action du régime douanier de l'admission temporaire (admission) conformément au paragraphe 3 de l'article 224 du présent code a été suspendue, les intérêts prévus par le présent paragraphe pour la période de suspension du régime douanier ne sont ni perçus ni payés.
    En ce qui concerne certaines catégories de marchandises importées temporairement, la Commission a le droit de déterminer les cas où les intérêts prévus aux premier et deuxième alinéas de la présente clause ne sont pas calculés et payés.
  4. Les dispositions du présent article s'appliquent si, à l'issue du régime douanier d'importation temporaire (admission) ou après la clôture du régime douanier d'importation temporaire (admission) conformément au paragraphe 5 de l'article 224 du présent code, des marchandises importées temporairement sont placées sous le régime douanier de la mise à la consommation intérieure par le déclarant des marchandises importées temporairement.
    Les dispositions du présent article s'appliquent également si l'action du régime douanier de l'importation temporaire (admission) a été achevée par le placement des marchandises importées temporairement sous le régime douanier d'un entrepôt douanier.

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 basé sur 0 votes
Pas d'enregistrements

Écrivez quelque chose d'utile ou notez simplement

  1. Invité
Veuillez évaluer le matériel:
Pièces jointes (0 / 3)
Partagez votre position
Au cours de la journée, les agents du poste douanier de la douane régionale de Kaliningrad ont délivré 368 véhicules.
21:26 20-09-2021 Plus de détail ...
Le Cabinet des ministres russe a approuvé le projet de loi fédérale "sur les amendements au Code des infractions administratives de la Fédération de Russie".
15:39 20-09-2021 Plus de détail ...
Le chiffre d'affaires de fret des ports maritimes russes en janvier-août 2021 a augmenté de 1,6% par rapport à la même période l'année dernière et s'est élevé à 552,8 millions de tonnes.
00:43 18-09-2021 Plus de détail ...
Comme le fondateur du service GetTransport.com, Alexander Sapov, a déclaré à RG, en raison de la crise associée à la pandémie, la situation dans le secteur du transport de marchandises restera instable pendant longtemps.
15:42 17-09-2021 Plus de détail ...