Menu

Appel interjeté par une autorité douanière des décisions, actions ou sans actions des autorités douanières

Toute personne a le droit de faire appel de la décision, de l'action ou de l'inaction du douanier ou de son fonctionnaire si, à son avis, une telle décision porte atteinte à ses droits, libertés ou intérêts légitimes, crée des obstacles à son exécution ou lui impose illégalement une obligation.

Les participants peuvent faire appel des décisions, actions ou inactions des fonctionnaires des douanes FEA ou par des parties intéressées dans une autorité douanière supérieure et / ou devant un tribunal, et l'utilisation d'une procédure d'appel départementale est avantageuse pour les deux parties.

Pour les participants à la FEA et les parties intéressées, l'appel d'un ministère est une occasion de rétablir les droits violés dès que possible.

Pour les autorités douanières, un recours offre la possibilité de corriger leurs propres erreurs et d'empêcher la poursuite d'un procès et le recouvrement éventuel de fonds budgétaires dans le cadre d'un recours judiciaire. Il est à noter que autorités douanières chercher à résoudre les différends en attente de procès.

La loi fédérale sur la réglementation douanière n ° 289-ФЗ du mois d’août du 3 2018 a modifié la procédure de recours contre les décisions, actions ou sans action des autorités douanières.

Prendre en compte les principales exigences actuelles lors du dépôt d'une plainte auprès des autorités douanières

La plainte est déposée auprès de l'autorité douanière supérieure par l'autorité douanière dont la décision, l'action ou l'omission est contestée. Le délai d'examen est déterminé en fonction de l'autorité douanière auprès de laquelle la plainte a été déposée.

La plainte doit être examinée par l'autorité douanière supérieure dans un délai d'un mois à compter de la date de sa réception par l'autorité douanière habilitée à examiner la plainte.

Si la plainte n'est pas soumise par l'intermédiaire de l'autorité douanière, dont la décision, l'action ou l'inaction concernant la plainte (à l'exception des décisions, des actions, de l'inaction du poste de douane), elle sera examinée par l'autorité douanière supérieure dans un délai de deux mois à compter de la date de sa réception par l'autorité douanière habilitée à examiner la plainte. Dans ce cas, le délai d'examen de la plainte peut être prolongé d'un mois. 

Les réclamations ne sont acceptées que par écrit et doivent contenir

  • nom de l'autorité douanière dont la décision est contestée;
  • nom de la personne morale ou nom de famille, prénom, patronyme du demandeur;
  • adresse (emplacement);
  • numéro d'identification fiscale (TIN);
  • le fond de la décision d'appel, de l'action ou de l'omission et les motifs pour lesquels le plaignant estime que ses droits sont violés.
Les responsables agissant pour le compte d'organisations sans procuration n'ont pas besoin de soumettre les documents constitutifs avec la plainte, ainsi que les documents confirmant leur position officielle.

La plainte déposée par le représentant doit être accompagnée d'originaux ou de copies certifiées conformes de documents confirmant son autorité. Il s'agira probablement d'une procuration. Il devrait fixer le droit de faire appel des décisions, actions ou inactions en matière douanière.

Une décision des autorités douanières de refuser de prendre en compte une plainte empêche le dépôt d'une plainte portant sur le même sujet. Les exceptions concernent les cas de non-respect par le demandeur des exigences relatives à la forme et au contenu de la plainte, ainsi que de l'omission de soumettre des documents confirmant les pouvoirs de la personne qui a déposé la plainte.

Les décisions des autorités douanières concernant le refus d'examiner la plainte, ainsi que le refus de suspendre l'exécution de la décision attaquée des autorités douanières, ne peuvent faire l'objet d'un recours que devant un tribunal, car il n'existe aucune autre possibilité d'interjeter appel de ces décisions en vertu de la loi n ° 289-ФЗ.

En cas de retrait de la plainte soumise, vous ne pourrez pas soumettre à nouveau une plainte concernant le même sujet aux autorités douanières.

Une fois la décision prise sur la plainte, une copie de la décision est envoyée au demandeur par courrier recommandé dans les trois jours ouvrables suivant le jour où la décision a été prise.

Demande de possibilité de rétablir le délai de recours, en cas d'omission,  est soumis uniquement par écrit, sous la forme d'un document indépendant avec la plainte, ou peut être contenu dans le texte de la plainte. La demande doit être accompagnée de documents confirmant les raisons du non-respect de la date limite d'appel.

Déjà à partir de 1 du mois de janvier 2022 de l'année, il sera possible de déposer une plainte par voie électronique.

Nous vous aiderons à déposer une plainte, à préparer les documents nécessaires, à les transmettre à une autorité douanière supérieure et à suivre l'évolution de la plainte.
Signaler les douanes

 Pour commencer à travailler, vous devez nous envoyer tous les documents disponibles (décision de la douane, récépissé de douane, déclaration de marchandises, etc.). documents de vente etc.), nous examinerons tous les documents envoyés et vous répondrons s'il est judicieux de faire appel dans votre cas.

 Si une plainte ministérielle n'aide pas, nous sommes prêts à faire appel de la décision des autorités douanières devant le tribunal et à représenter vos intérêts.

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 basé sur 0 votes
Pas d'enregistrements

Écrivez quelque chose d'utile ou notez simplement

  1. Invité
Veuillez évaluer le matériel:
Pièces jointes (0 / 3)
Partagez votre position