Menu

Lettre du Service fédéral des douanes de Russie du 14.06.2018 juin 14 N 88-35479 / XNUMX sur la question de la mainlevée conditionnelle des marchandises pour lesquelles des mesures de réglementation technique sont appliquées

Afin de garantir uniformément que les autorités douanières de la Fédération de Russie se conforment à la loi UEOA et la législation de la Fédération de Russie dans le domaine des douanes, de la réglementation technique, ainsi que de la réduction du temps et de la minimisation des coûts des participants à l'activité économique étrangère lors de l'exécution d'opérations douanières concernant des produits soumis à une évaluation de conformité obligatoire, le Département des restrictions commerciales , Contrôle des devises et des exportations du Service fédéral des douanes de Russie (ci-après - UTOVEK) attire l'attention sur ce qui suit.

Mainlevée conditionnelle des marchandises soumises à des mesures de réglementation technique

Conformément à l'article 53 du traité sur l'Union économique eurasienne de 29.05.2014 (ci-après dénommé le traité sur l'UEE), les produits mis en circulation sur le territoire de l'UEE doivent être sûrs.

Article 351 du code des douanes de l'UEE (ci-après - TC UEE) a constaté que autorités douanières assurer et exécuter sur le territoire douanier de l'UEE des fonctions et des tâches visant à assurer le respect des interdictions et restrictions applicables aux marchandises franchissant la frontière douanière de l'Union, ainsi qu'à protéger la sécurité nationale de l'État, la vie et la santé de l'homme, la faune et la flore sauvages et l'environnement.

Selon l'article 7 du Code des douanes de l'UEE, les marchandises franchissent la frontière douanière de l'UEE et (ou) sont placées sous des procédures douanières dans le respect des interdictions et restrictions. Le respect des interdictions et restrictions, qui incluent des mesures de réglementation technique, est confirmé par la présentation de documents et (ou) d'informations aux autorités douanières.

Conformément à l'article 118 TK EAEC mainlevée des marchandises produites par le service des douanes, à condition que la personne se soit conformée aux conditions de placement des marchandises sous le régime douanier déclaré ou aux conditions établies pour l’utilisation de certaines catégories de marchan- dises qui ne sont pas soumises conformément au code des douanes de l'UEE au régime douanier, sauf si le respect des interdictions est respecté restrictions conformément au traité sur l'UEE et (ou) à la législation des États membres de l'UEE, peuvent être confirmées après la mainlevée des marchandises.

Si, lors de la mainlevée d'une marchandise placée sous le régime douanier, une mainlevée pour la consommation nationale, des documents de conformité (Certificat de conformité, déclaration de conformité), la présentation de ces documents conformément à l'article 126 du code des douanes de l'UEE et à l'article 219 de la loi fédérale "sur la réglementation douanière en Fédération de Russie" de 27.11.2010 N 311-FZ (ci-après dénommée "loi fédérale N 311") peut être effectuée après la mainlevée des marchandises pour les obtenir mais au plus tard 45 jours après la mainlevée des marchandises, sauf indication contraire.

Conformément à l'article 219 de la loi fédérale N 311, les autorités douanières, sous forme écrite ou électronique, peuvent former un recours motivé contre la personne déclarante, après la mainlevée des marchandises.

Selon UTEC, l’appel motivé du déclarant peut contenir les informations suivantes:

  1. une raison objective pour la non-soumission de documents sur la conformité lors de la déclaration de marchandises;
  2. nom et adresse du destinataire des marchandises;
  3. des informations qualitatives, quantitatives et autres, nécessaires à l'identification, des caractéristiques des marchandises pour lesquelles il n'existe aucun document de conformité;
  4. des informations sur le pays de départ (fabrication) des marchandises;
  5. le nom et le lieu, ainsi que les conditions de stockage des biens, indiquant les documents confirmant le droit de propriété ou d'utilisation des locaux (territoire) destinés à l'entreposage des biens;
  6. la date limite prévue pour la soumission des documents.
Selon le paragraphe 4 de l'article 219 de la loi fédérale N 311, les autorités douanières refusent de délivrer un permis pour la présentation de documents de conformité après la mainlevée des marchandises, si déclarant moins d’un an avant de présenter une demande au service des douanes a été confiée à la responsabilité administrative de infractions administratives dans le domaine des douanes, prévu à l'article 16.20 du code des infractions administratives de la Fédération de Russie (ci-après dénommé le code administratif).

Selon le paragraphe 3 de l'article 126 du Comité des douanes de l'UEE et le paragraphe 2 de l'article 219 de la loi fédérale N 311 les marchandises libérées sous condition sont interdites de transfert à des tiers, y compris en les vendant ou en les aliénant d’une autre manière, et dans les cas où des restrictions à l’importation dans le territoire douanier de l’Union de marchandises déterminées sont établies dans le cadre du contrôle de sécurité de ces marchandises, sont également interdites de leur utilisation (exploitation, consommation) sous quelque forme que ce soit.
Dans le même temps, les autorités douanières sont habilitées à exiger du déclarant qu'il soumette une obligation de communication des documents dans le délai imparti, ainsi que l'obligation de respecter les restrictions, ainsi que d'appliquer d'autres mesures pour garantir le respect de ces restrictions (paragraphe 3 de l'article 219 de la loi fédérale N 311).

La déclaration de conformité ou la certification obligatoire des produits est effectuée conformément aux régimes établis par les règlements techniques de l'UEE (Union douanière).

Les systèmes de vérification de la conformité des produits en lots et disponibles dans le commerce permettent de tester les échantillons de produits dans un laboratoire d'essais accrédité (centre).
Aux fins de l'évaluation du respect des exigences obligatoires applicables aux produits fabriqués en série, les échantillons et les spécimens doivent être importés sur le territoire douanier de l'Union.

En ce qui concerne le lot de produits importé dans la Fédération de Russie conformément à l'article 17 du code des douanes de l'UEE, l'échantillonnage et / ou les échantillons prélevés à des fins de contrôle sont réalisés par une personne habilitée avec l'autorisation de l'autorité des douanes, à condition que le lot soit sous contrôle douanier. Séparé déclaration en douane les échantillons et (ou) les échantillons de marchandises ne peuvent pas être présentés, à condition qu'ils soient indiqués dans la déclaration de marchandises lorsque les marchandises sont placées sous un régime douanier.

Conformément à l'article 104 du code des douanes de l'UEE, les marchandises importées sur le territoire douanier de l'UEE, y compris sous forme d'échantillons et de spécimens à des fins de recherche et d'essai, sont soumises à une déclaration en douane.
À cela, le règlement sur la procédure d'importation de produits (marchandises) sur le territoire douanier de l'union douanière, pour lequel des exigences obligatoires sont établies dans l'union douanière, approuvé par la décision du conseil d'administration de la Commission économique eurasienne de 25.12.2012 N 294, il est déterminé qu'aucun document et / ou des informations confirmant la conformité des produits (biens) aux exigences obligatoires lors du placement de marchandises sous le régime douanier au cas où ils seraient importés en tant qu'échantillons et (ou) d'échantillons pour la réalisation tions de recherche et d'essais.

Nous attirons l'attention sur le fait que les marchandises, y compris les échantillons et / ou les échantillons transportés pour usage personnel dans des bagages accompagnés ou non accompagnés, par courrier international ou de toute autre manière, sont uniquement destinées à des articles personnels, familiaux, domestiques et autres. activités commerciales, les besoins des individus. Si de tels produits sont importés à des fins de recherche et d’essais afin de confirmer la conformité des produits aux exigences obligatoires dans l’entreprise, ils doivent faire l’objet d’une déclaration conformément à la procédure générale.

Conformément à l'article 378 de l'Union douanière de l'Union économique eurasienne, les autorités douanières utilisent un système de gestion des risques pour sélectionner les objets de contrôle douanier et les mesures permettant de les minimiser.
Lors du contrôle douanier, les autorités douanières dans le cadre du système de gestion des risques appliquent des formes de contrôle douanier, ainsi que des mesures pour en assurer la mise en œuvre.
L’une des formes de contrôle douanier est l’inspection de la douane, d’autres documents et (ou) d’informations. Conformément à l'article 324 du comité des douanes de l'UEE, l'application de cette forme de contrôle douanier vise à établir l'exactitude des informations spécifiées dans les documents, l'exactitude de leur remplissage et de leur enregistrement et le respect des conditions d'utilisation des marchandises conformément au régime douanier déclaré.

Lors du contrôle des droits de douane, des autres documents et (ou) des informations, conformément à l'article 325 du code des douanes de l'UEE, les autorités douanières ont le droit de demander des documents et (ou) des informations complémentaires.
Les documents confirmant les informations fournies dans l'appel motivé du déclarant, l'obligation de soumettre les documents dans le délai prescrit et l'obligation de respecter les restrictions peuvent comprendre:

  1. pour les produits en série:
    - un rapport de test contenant des informations sur la confirmation de la conformité des produits aux exigences obligatoires, dans le cas où le document de conformité n'est pas enregistré dans le registre unifié des documents de conformité situé sur le site officiel du service d'accréditation fédéral;
    - documents confirmant les relations de droit civil entre le demandeur et la personne accréditée (copie de l'accord avec l'organisme de certification (laboratoire d'essais accrédité (centre)));
    - une lettre d'un laboratoire d'essais agréé (centre) confirmant la quantité (poids et volume) de produits importés (marchandises) nécessaire aux fins de la recherche (essais);
    - des documents confirmant l'importation dans la Fédération de Russie d'échantillons et d'échantillons de produits à des fins de recherche et d'essai (déclaration en douane).
  2. pour les produits importés par un lot séparé:
    - documents confirmant les relations de droit civil entre le demandeur et la personne accréditée (copie de l'accord avec l'organisme de certification (laboratoire d'essais accrédité (centre)));
    - une lettre d'un laboratoire d'essais agréé (centre) confirmant la quantité (poids et volume) de produits importés (marchandises) nécessaire aux fins de la recherche (essais);
    - autorisation des autorités douanières pour l'échantillonnage et / ou les échantillons;
    - acte de prélèvement et / ou d'échantillonnage.

Si le déclarant omet de fournir les documents et / ou les informations spécifiés, les autorités douanières ont le droit de refuser la mainlevée des marchandises (article 125 du code des douanes de l'UEE).

Les informations sur les marchandises dédouanées sous condition sont saisies par un agent des douanes par l'intermédiaire du journal de bord "Journals - Enregistrement" de KPS des marchandises sous condition relâchées sous douane, approuvé par ordre du Service fédéral des douanes russes de 13.01.2011 N 74.

En outre, des informations sur chaque cas de mainlevée conditionnelle de marchandises doivent être envoyées à la division après la mainlevée des marchandises et à la division des interdictions et restrictions des douanes et au bureau régional des douanes pour l'analyse et le contrôle de ces marchandises. Le contrôle du respect des conditions associées à la restriction d'utilisation des marchandises en mainlevée conditionnelle est effectué après la mainlevée des marchandises à l'aide de formes de contrôle douanier.

Conformément aux dispositions de l'article 310 du Code des douanes de l'UEE, l'application de formulaires de contrôle douanier repose sur la présence de risques de violation du droit de l'UEE et de la législation de la Fédération de Russie.

Ces risques peuvent inclure:

  • le déclarant avant de s'adresser aux autorités douanières pour la mainlevée conditionnelle des marchandises était passé à la responsabilité administrative des infractions administratives en matière douanière, prévue par le responsable de 16 CAO;
  • les informations sur le déclarant sont contenues dans le formulaire de déclaration statistique 35-TNR "Informations sur les cas identifiés de soumission de documents non valides confirmant le respect des interdictions et restrictions", approuvé par ordonnance de la FCS de Russie de 31 en mars 2015, N N 589;
  •  en ce qui concerne le fabricant de produits fabriqués de manière conditionnelle, le registre unifié des documents de conformité situé sur le site officiel de Rosakkreditation contient des informations sur les documents de conformité annulés (abandonnés);
  •  en ce qui concerne une personne accréditée (organisme de certification, laboratoire d'essais), avec laquelle le déclarant de produits fabriqués sous conditions a conclu un accord d'évaluation de la conformité, le registre unifié des personnes accréditées publié sur le site officiel de l'Agence fédérale d'accréditation contient des informations sur les violations dans le domaine de l'évaluation de la conformité des produits;
  •  le lieu de déclaration et le lieu de placement effectif des marchandises sont situés dans différentes autorités douanières.

Confirmation du respect des interdictions et restrictions après la mainlevée conditionnelle des marchandises en soumettant aux autorités douanières les autorisations correspondantes, ainsi que la déclaration des autorisations dans la colonne 44 de la déclaration des marchandises en apportant des modifications et des ajouts.

Douanier effectuant opérations douanièresliés à la vérification DTUn contrôle est effectué pour garantir que les informations sur le document d'autorisation spécifiées dans la colonne 44 DT obtenues via le système d'interaction électronique inter-agences (ci-après dénommé SMEV) avec Rosaccreditation sont disponibles dans un système d'information automatisé unique des autorités douanières.

Si, en réponse à une demande de document d'autorisation envoyée automatiquement à Rosaccreditation, un message d'erreur a été reçu ou une notification sous la forme «Aucune information trouvée», il est recommandé de contrôler le douanier effectuant les opérations douanières liées à l'inspection du diesel utilisation du réseau d'information et de télécommunication "Internet", disponibilité d'informations sur le document d'autorisation sur le site Web officiel de RosAccreditation (www.fsa.gov.ru) et (ou) de la Commission économique eurasienne (www.eurasiancommissio n.org).

En l'absence d'informations sur le document d'autorisation dans les systèmes d'information, l'agent des douanes refuse d'apporter des modifications (ajouts) aux informations indiquées dans DT.

Libération conditionnelle des marchandises aux fins de l'étiquetage des produits avec une marque de circulation unique sur le marché de l'EAEU ("EAC")

Selon la procédure d'application d'une marque unique de circulation des produits sur le marché de l'UEE (ci-après dénommée "marque unique de circulation"), approuvée par la décision de la Commission de l'Union douanière de 15.07.2011 N 711, les fabricants, les personnes autorisées et les importateurs de produits ont le droit de l'étiqueter avec une seule marque de circulation, si les produits réussissent règles techniques des procédures d'évaluation de la conformité UEE (Union douanière), confirmées par les documents fournis pour les formulaires d'évaluation de la conformité des produits concernés.

Considérant que, conformément à la loi sur l'UEE, UTOVEK estime que, lors de la mainlevée de la marchandise, les marchandises doivent être apposées avant que les marchandises soient dédouanées, son marquage avec un seul signe de circulation est possible cas:

  1. fabricant étranger - les produits fabriqués en série doivent être marqués sur le lieu de leur production;
  2. une personne autorisée par le fabricant - si les produits fabriqués en série ne sont marqués d'aucun repère par un fabricant étranger sur le lieu de leur production, leur étiquetage peut être apposé sur le territoire de la Fédération de Russie sur leur volonté, après que les produits ont été placés sous le régime douanier d'un entrepôt de douane ou ailleurs sous le régime douanier, la mise à la consommation intérieure sous condition;
  3. par l'importateur - en ce qui concerne les produits livrés en un lot séparé, son étiquetage peut être effectué sur le territoire de la Fédération de Russie par la volonté de cette personne après avoir placé les marchandises sous le régime douanier de l'entrepôt douanier ou en d'autres lieux après leur placement sous le régime douanier de la mise à la consommation intérieure conditionnellement.

Parallèlement, les marchandises soumises au marquage avec une seule marque de circulation, mais non marquées par eux sur le lieu de production, peuvent être délivrées sous condition par les autorités douanières si:

  • le déclarant pendant un an avant de saisir les autorités douanières n'a pas été traduit en responsabilité administrative pour des infractions administratives en matière douanière, prévues à l'article 16.20 du code administratif;
  • le déclarant a soumis un appel motivé à la mainlevée conditionnelle des marchandises afin d'éviter la soumission de documents de conformité non valides et (ou) d'informations à leur sujet (non liées au produit) en raison de l'absence d'un marquage unique sur le produit, ainsi que de l'obligation de ne pas transférer les marchandises à des tiers, notamment en les vendant, en les aliénant ou en les utilisant de quelque manière que ce soit;
  • le déclarant est une personne autorisée conformément au droit de l'UEE de demander produit seul signe d'appel.

Il convient de noter que le placement des marchandises sous le régime douanier de la mise à la consommation intérieure est conditionnel afin de les marquer avec une seule marque de circulation n'est possible que si les informations sur les documents de conformité ne sont pas indiquées dans le DT. Dans le même temps, l'appel motivé du déclarant doit contenir des informations sur ces documents sur la conformité.

La confirmation du respect des interdictions et restrictions après la mainlevée conditionnelle des marchandises est effectuée en soumettant aux autorités douanières les autorisations appropriées en indiquant les informations sur les autorisations dans la colonne 44 DT en apportant des modifications et des ajouts. Elles peuvent également être accompagnées de la présentation simultanée de documents d'accompagnement pour les produits marqués d'un seul repère de circulation.

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 basé sur 0 votes
Pas d'enregistrements

Écrivez quelque chose d'utile ou notez simplement

  1. Invité
Veuillez évaluer le matériel:
Pièces jointes (0 / 3)
Partagez votre position
La douane d'Ussuriysk est prête à effectuer des opérations douanières pour changer le lieu de livraison des marchandises au-delà des heures d'ouverture des postes de douane.
22:07 14-09-2021 Plus de détail ...
Pendant encore un an, les résidents d'Extrême-Orient - jusqu'au 3 décembre 2022 - pourront immatriculer les véhicules importés de l'étranger sans installer le système Era-Glonass.
16:44 13-09-2021 Plus de détail ...