Menu

Procédure douanière en zone franche

Article 201. Contenu et application du régime douanier de la zone franche douanière

  1. Procédure douanière zone franche douanière - un régime douanier appliqué aux marchandises étrangères et aux marchandises de l'Union, selon lequel ces marchandises sont placées et utilisées sur le territoire FEZ ou sa part sans payer de droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs, sous réserve des conditions de placement des marchandises sous ce régime douanier et de leur utilisation conformément à ce régime douanier.
  2. Dans le cadre du régime douanier de la zone franche douanière, des marchandises sont placées, destinées à être placées et (ou) utilisées par des résidents (participants, sujets) de la FEZ sur le territoire de la FEZ afin d'exercer des activités entrepreneuriales et autres par des résidents ( participants, sujets) de la FEZ conformément à l'accord (accord) sur la mise en œuvre (la conduite) d'activités sur le territoire de la FEZ (un accord sur les conditions d'activité dans la FEZ, une déclaration d'investissement, un programme entrepreneurial), à moins que autrement établi par la législation d'un État membre en ce qui concerne les marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière pour le placement et (ou) l'utilisation dans les territoires des ZFE distinctes établies sur le territoire de cet État membre.
  3. Les marchandises visées au paragraphe 2 du présent article, qui sont des marchandises de l'Union, à l'exception de celles importées pour placement et (ou) utilisation sur le territoire d'une ZFE portuaire ou logistique, sont placées sous le régime douanier d'une franchise zone douanière au choix d'un résident (participant, sujet) de la FEZ, si la législation de l'État membre sur le territoire duquel la FEZ a été créée, il n'est pas établi que ces Marchandises de l'Union font l'objet d'un placement sous le régime douanier de la zone franche douanière à coup sûr.
  4. Dans le cadre du régime douanier d'une zone franche douanière, sont déposés des marchandises destinées à être placées sur le territoire d'une ZEF portuaire ou d'une ZEF logistique par des personnes qui ne sont pas des résidents (participants, entités) d'une ZEF portuaire ou d'une ZEF logistique et qui avoir conclu un accord avec des résidents (participants, entités) d'une ZEF portuaire ou d'une ZEF logistique sur la fourniture de services d'entreposage (stockage) de marchandises, de chargement (déchargement) de marchandises et d'autres opérations de fret liées au stockage, ainsi qu'à assurer la sécurité des marchandises et préparation des marchandises pour le transport (transport), y compris le fractionnement d'un lot, la formation des expéditions, le tri, l'emballage, le reconditionnement, l'étiquetage (ci-après dans ce chapitre - le contrat de prestation de services), à condition que les opérations effectuées avec les marchandises lors la fourniture de ces services ne modifie pas les caractéristiques des marchandises associées à un changement de code conformément à la nomenclature des produits de l'activité économique étrangère.
  5. En ce qui concerne les marchandises de l'Union situées sur le territoire de la FEZ et non placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, toutes les opérations sont autorisées, y compris celles prévues au paragraphe 1 de l'article 205 du présent code.
  6. Ne rentre pas sous le régime douanier de la zone franche douanière véhiculeseffectuer le transport de marchandises, de passagers et (ou) de bagages vers le territoire d'une FEZ et (ou) effectuer le transport de marchandises à partir du territoire d'une telle FEZ, ainsi que prypasыsur de tels véhicules.
  7. Marchandises étrangèresplacées sous le régime douanier de la zone douanière franche conservent le statut de marchandise étrangère, et les marchandises de l'Union placées sous le régime douanier de la zone douanière franche conservent le statut de marchandise de l'Union.
  8. Marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises de l'Union placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, ainsi que marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises de l'Union placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, et marchandises de l'Union non placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, acquièrent le statut de marchandise de l'Union.
  9. Marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, et marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone douanière franche et marchandises de l'Union (ci-après dans ce chapitre - marchandises fabriquées ( reçus) de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière) acquièrent le statut de marchandises étrangères, compte tenu du deuxième alinéa du présent paragraphe.
    Si des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche sont exportées du territoire douanier de l'Union, le statut de ces marchandises est déterminé conformément à l'article 210 du présent code.
  10. Si les marchandises situées sur le territoire de la FEZ ne peuvent pas être identifiées par l'autorité douanière comme des marchandises qui se trouvaient sur le territoire de la FEZ avant sa création, ou comme des marchandises importées sur le territoire de la FEZ ou fabriquées (reçues) sur le territoire de la FEZ, alors ces marchandises aux fins de leur exportation du territoire de la FEZ en dehors du territoire douanier de l'Union sont considérées comme des marchandises de l'Union, et à d'autres fins - comme des marchandises étrangères importées sur le territoire douanier de l'Union.
  11. Lors de l'importation sur le territoire douanier de l'Union des marchandises visées au paragraphe 10 du présent article, préalablement exportées du territoire de la FEZ hors du territoire douanier de l'Union, le régime douanier de réimportation n'est pas appliqué à ces marchandises.
  12. Les marchandises étrangères soumises aux mesures de protection du marché intérieur, placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, doivent être identifiées dans les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, pour l'exportation de ces marchandises du territoire de la FEZ vers le reste du territoire douanier de l'Union.
    Dans le cas où des marchandises étrangères soumises aux mesures de protection du marché intérieur, placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, sont utilisées pour la fabrication de marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone douanière, mais ne peuvent être identifiés dans ces marchandises, les marchandises fabriquées (reçues) à partir de telles marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche doivent être exportées à partir du territoire douanier de l'Union.
  13. La Commission a le droit de déterminer la liste des marchandises et (ou) des catégories de marchandises qui ne font pas l'objet d'un placement sous le régime douanier de la zone franche douanière.
    Conformément à la législation des États membres, une liste des marchandises et (ou) catégories de marchandises qui ne sont pas soumises au placement sous le régime douanier d'une zone franche douanière dans les ZFE créées (créées) sur le territoire de ces États peut être établi.
  14. Les pièces, assemblages, agrégats qui peuvent être identifiés par l'autorité douanière comme inclus (inclus) dans la composition des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière sont considérés aux fins de leur exportation du territoire de la FEZ comme des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, et dans les dispositions du présent code leur sont applicables.
  15. La législation d'un État membre peut prévoir que le paragraphe 3 de l'article 205, les alinéas 1 et 2 du paragraphe 1 de l'article 207 du présent code ne s'appliquent pas aux ZFE dont les limites coïncident totalement ou partiellement avec les sections de la frontière douanière de l'Union créée sur le territoire d'un tel État membre.

Article 202. Conditions de placement des marchandises sous le régime douanier d'une zone franche douanière et leur utilisation conformément à ce régime douanier

  1. Les conditions de placement des marchandises sous le régime douanier d'une zone franche douanière sont :
    1. les biens sont destinés au placement et (ou) à l'utilisation par les résidents (participants, sujets) de la FEZ sur le territoire de la FEZ afin d'exercer des activités entrepreneuriales et autres par les résidents (participants, sujets) de la FEZ conformément à l'accord (accord) sur la mise en œuvre (conduite) d'activités sur le territoire de la FEZ (un accord sur les conditions d'activité dans une FEZ, une déclaration d'investissement, un programme entrepreneurial), sauf disposition contraire de la législation d'un État membre conformément avec le paragraphe 2 de l'article 201 du présent Code pour le placement et (ou) l'utilisation sur le territoire des ZFE individuelles créées sur le territoire d'un tel État membre ;
    2. les marchandises sont destinées à être placées sur le territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique par des personnes qui ne sont pas des résidents (participants, entités) de la ZFE portuaire ou de la FEZ logistique et qui ont conclu une convention de service avec les résidents (participants, entités) de la FEZ portuaire ou FEZ logistique, à condition que les opérations effectuées avec des marchandises dans le cadre de la fourniture de ces services ne modifient pas les caractéristiques des marchandises associées à un changement de code conformément à la nomenclature des marchandises de l'activité économique étrangère ;
    3. le respect des interdictions et restrictions relatives aux marchandises étrangères conformément à l'article 7 du présent code.
  2. Les déclarants de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière peuvent être des personnes qui sont des résidents (participants, sujets) de la FEZ, sur le territoire de laquelle ces marchandises seront situées, et dans les cas prévus aux paragraphes 3 et 4 du présent article, ainsi que d'autres personnes spécifiées au paragraphe 3 du présent article ou déterminées par la Commission conformément au paragraphe 4 du présent article.
  3. Déclarants des marchandises visées à l'alinéa 2 du paragraphe 1 du présent article, importées sur le territoire de la FEZ portuaire ou logistique ou exportées du territoire de la FEZ portuaire ou logistique vers le reste du territoire douanier de l'Union ou au-delà , peuvent être les personnes visées au premier alinéa et au troisième alinéa du deuxième alinéa du paragraphe 1 de l'article 2 du présent code, sur la base d'un contrat de service.
  4. La Commission a le droit de déterminer les personnes des États membres qui ne sont pas résidents (participants, sujets) de la FEZ, et les cas où ces personnes peuvent agir en tant que déclarants de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière.
  5. Les conditions d'utilisation des marchandises selon le régime douanier de la zone franche douanière sont :
    1. placement et localisation des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière sur le territoire de la FEZ pendant la période de fonctionnement de la FEZ ou la période d'application du régime douanier de la zone franche douanière sur le territoire de la FEZ ou jusqu'à ce que la personne perde la qualité de résident (participant, sujet) de la FEZ, compte tenu du paragraphe 4 de l'article 205 du présent code ;
    2. utilisation de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière sur le territoire de la FEZ conformément :
      • un accord (accord) sur la mise en œuvre (conduite) d'activités sur le territoire d'une FEZ (un accord sur les conditions d'activité dans une FEZ, une déclaration d'investissement, un programme entrepreneurial) ou les objectifs fixés par la législation d'un État membre conformément au paragraphe 2 de l'article 201 du présent Code ;
      • une convention de prestation de services conclue entre une personne non résidente (participant, entité) de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique, et un résident (participant, entité) de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique, si les marchandises sont placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière sur le territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique pour la fourniture de ces services ;
    3. placement et utilisation de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière sur le territoire de la FEZ, effectués par :
      • le déclarant de ces marchandises ou d'autres personnes déterminées par le présent code ou déterminées par la législation des États membres conformément au présent code ;
      • un résident (participant, assujetti) d'une FEZ portuaire ou logistique, s'il stocke des marchandises dans le cadre d'un contrat de service et n'est pas déclarant de telles marchandises ;
    4. la commission pour les marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, des actions conformément à l'article 205 du présent code.
  6. Lors de la cessation du fonctionnement de la FEZ ou d'une décision de mettre fin à l'application du régime douanier de la zone franche douanière sur le territoire de la FEZ, ou si une personne perd le statut de résident (participant, sujet) de la FEZ, les conditions d'utilisation des marchandises selon le régime douanier de la zone douanière franche, précisées au paragraphe 5 du présent article, doivent être respectées jusqu'à l'achèvement ou la clôture de ce régime douanier conformément aux paragraphes 3 et 4 de l'article 207 du ce Code.
  7. Si un résident (participant, assujetti) d'une ZEF portuaire ou d'une ZEF logistique effectue le stockage de marchandises dont il n'est pas le déclarant, dans le cadre d'une convention de service, il doit se conformer aux conditions d'utilisation des marchandises conformément aux régime douanier de la zone franche douanière.

Article 203. Territoire de la FEZ et opérations douanièresréalisée sur le territoire de la FEZ

  1. Le territoire de la FEZ est une zone de contrôle douanier.
    La législation d'un État membre peut déterminer que les territoires des ZFE individuelles créées sur le territoire d'un tel État membre ne sont pas des zones de contrôle douanier.
  2. Le territoire de la FEZ doit être équipé à des fins de contrôle douanier.
    Les exigences relatives à l'aménagement du territoire de la FEZ, y compris les exigences relatives à la clôture et à l'équipement du périmètre d'un tel territoire d'un système de vidéosurveillance, sont établies conformément à la législation des États membres.
    La garantie du contrôle d'accès sur le territoire de la FEZ, y compris la détermination de la procédure d'accès des personnes à ce territoire, est effectuée conformément à la législation des États membres.
  3. Les opérations douanières relatives aux marchandises placées sur le territoire de la ZFE sont effectuées conformément au présent Code, en tenant compte des spécificités prévues au présent article.
  4. L'importation de marchandises sur le territoire de la FEZ, à l'exception de la FEZ portuaire et de la FEZ logistique, est effectuée avec la notification de l'autorité douanière de cette importation, et l'exportation de marchandises du territoire de la FEZ est effectuée avec l'autorisation de l'autorité douanière.
    L'importation de marchandises sur le territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique est effectuée avec l'autorisation de l'autorité douanière.
    La législation des États membres en matière de réglementation douanière peut établir la procédure de présentation de ladite notification et de délivrance desdits autorisations, ainsi que les formes de cette notification et de ces autorisations.
    Lorsque des marchandises quittent le territoire de la FEZ portuaire ou logistique, placées hors du territoire de ces ZFE sous le régime douanier d'exportation, le régime douanier de réexportation, le régime douanier de transformation hors du territoire douanier, le régime douanier de à l'exportation, un régime douanier particulier, le résident (participant, assujetti) de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique soumet à l'autorité douanière documents de transport (expédition), confirmant que le lieu de déchargement (port, aéroport) est un lieu situé en dehors du territoire douanier de l'Union.
    La législation des États membres en matière de réglementation douanière peut établir une autre procédure que celle prévue par le présent paragraphe pour l'importation de marchandises sur le territoire de la FEZ et l'exportation de marchandises à partir du territoire de la FEZ.
  5. Lorsqu'elles sont importées sur le territoire de la ZFE portuaire ou logistique pour des marchandises qui ne font pas l'objet d'une déclaration en douane conformément au paragraphe 4 de l'article 204 du présent code, seules les opérations douanières liées à l'arrivée de marchandises sur le territoire douanier de la l'Union, prévues aux paragraphes 1 à 5 de l'article 88 du présent code sont exécutées. ...
  6. Les autorités douanières a le droit d'identifier les marchandises importées sur le territoire de la FEZ. La procédure d'identification par l'autorité douanière des marchandises importées sur le territoire de la FEZ est établie conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière.
  7. Déclarant tient un registre des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière et des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier de la zone douanière franche, et soumet des rapports sur ces marchandises à l'autorité douanière de l'État membre sur le territoire dont la FEZ a été créée.
    Tout changement intervenant sur les marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière fait l'objet d'une réflexion dans les documents comptables.
    La procédure de tenue des registres des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche et des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, ainsi que la procédure de présentation des rapports sur ces marchandises à la douane compétente est établie conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière.

Article 204. Particularités du placement des marchandises sous le régime douanier d'une zone franche douanière des marchandises importées sur le territoire d'une ZEF portuaire ou d'une ZEF logistique

  1. Les marchandises importées sur le territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique sont considérées comme placées sous le régime douanier de la zone franche douanière à compter du jour où elles sont introduites sur le territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique, à l'exception des marchandises qui, conformément au paragraphe 3 du présent article, ne font pas l'objet d'un placement sous le régime douanier de zone franche douanière.
  2. Les dispositions du paragraphe 1 du présent article ne s'appliquent pas aux envois postaux internationaux et aux marchandises expédiées par courrier international, importées sur le territoire de la ZEF portuaire ou de la ZEF logistique. Les opérations douanières relatives à ces envois postaux internationaux et aux marchandises expédiées en envois postaux internationaux sont effectuées au lieu (établissement) d'échange postal international situé sur le territoire de la ZFE portuaire ou de la ZFE logistique, conformément au présent Code.
  3. Ne sont pas soumis au placement sous le régime douanier de la zone franche douanière :
    1. véhicules pour le transport internationalimportés sur le territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique et exportés du territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique dans le cadre du transport international de marchandises par ces véhicules, ainsi que des véhicules importés sur le territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique et exportés à partir du territoire du port FEZ ou de la logistique FEZ FEZ, effectuant le transport de marchandises à travers le territoire douanier de l'Union sans quitter ce territoire ;
    2. Marchandises de l'Union importées sur le territoire de la FEZ portuaire ou exportées du territoire de la FEZ portuaire vers le reste du territoire douanier de l'Union par l'administration du port maritime, du port fluvial, de l'aéroport, ainsi que par des non-résidents (participants , sujets) de la FEZ et opérant dans le port maritime, le port fluvial, les fonctions aéroportuaires pour assurer la sécurité de la navigation, la sécurité des vols aériens, la sécurité de fonctionnement des installations d'infrastructure du port maritime, du port fluvial, de l'aéroport ou d'autres fonctions liées à la mise en œuvre d'activités dans le port maritime, le port fluvial, l'aéroport ;
    3. Marchandises de l'Union importées sur le territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique ou exportées du territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique vers le reste du territoire douanier de l'Union par l'administration de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique, liées à l'opération de ces ZFE ;
    4. marchandises importées sur le territoire de la FEZ portuaire ou logistique et placées hors de celle-ci préalablement à cette importation sous le régime douanier de transformation hors du territoire douanier, le régime douanier d'exportation temporaire, le régime douanier de réexportation, un régime douanier spécial procédure;
    5. les marchandises importées sur le territoire de la FEZ portuaire ou logistique et placées en dehors de celle-ci avant cette importation sous le régime douanier d'exportation ou le régime douanier de transit douanier, dans les cas établis par la législation des États membres ;
    6. navires de la flotte de pêche importés sur le territoire de la FEZ du port et exportés du territoire de la FEZ du port dans le cadre du déchargement des captures de ressources biologiques aquatiques, de poissons et (ou) d'autres produits issus de ressources biologiques aquatiques sur ces navires par ces navires , et (ou) aux fins de chargement à bord de ces navires de marchandises qui sont des fournitures;
    7. les fournitures transportées par les véhicules visés aux alinéas 1 et 6 du présent paragraphe.
  4. Les marchandises importées sur le territoire de la FEZ portuaire ou logistique ne sont pas soumises à déclaration en douane, sauf dans les cas établis par le paragraphe deux du présent paragraphe et la législation des États membres en matière de réglementation douanière conformément au paragraphe trois du présent paragraphe.
    Les marchandises qui sont importées par les résidents (participants, sujets) de la FEZ pour la construction, la reconstruction des installations d'infrastructure du port maritime, du port fluvial, de l'aéroport situé sur le territoire du port de la FEZ ou des installations d'infrastructure de la logistique de la FEZ sont soumises à la douane déclaration.
    La législation des États membres en matière de réglementation douanière peut prévoir d'autres cas dans lesquels les marchandises importées sur le territoire d'une FEZ portuaire ou logistique font l'objet d'une déclaration en douane, ainsi que le délai de dépôt d'une déclaration en douane pour les marchandises soumises à déclaration en douane.

Article 205. Mesures prises à l'égard des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche et à l'égard des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche

  1. En ce qui concerne les marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, et (ou) les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, toute opération est autorisée sur le territoire de la FEZ, notamment :
    1. stockage;
    2. opérations de chargement (déchargement) de marchandises et autres opérations de fret liées au stockage ;
    3. opérations nécessaires pour assurer la sécurité des marchandises, ainsi que les opérations normales de préparation des marchandises au transport (transport), notamment fractionnement d'un lot, mise en forme des expéditions, tri, conditionnement, reconditionnement, étiquetage, opérations d'amélioration des qualités commerciales ;
    4. opérations de transformation (transformation) de marchandises, fabrication de marchandises (y compris montage, démontage, montage, montage), réparation ou entretien de marchandises, y compris au cours desquelles participent des marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière ou contribuer à la production (réception) des biens, même si ces biens étrangers sont entièrement ou partiellement consommés (consommés) dans le processus de fabrication (réception) des biens et (ou) ne sont pas contenus dans des biens fabriqués (reçus) à partir de biens placés sous douane régime douanier d'une zone franche douanière (ci-après dans ce chapitre - opérations de transformation des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière). Les marchandises étrangères qui participent ou facilitent la production (réception) de marchandises dans le cadre d'opérations de transformation de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière ne comprennent pas les marchandises qui sont des moyens auxiliaires dans le processus technologique, par exemple, équipements, machines, agencements;
    5. consommation de biens autres que la consommation (consommation) de biens lors de l'exécution d'opérations de transformation de biens placés sous le régime douanier d'une zone douanière franche visée au 4° du présent paragraphe, dans les cas déterminés par la Commission ; (voir Décision du Conseil de la Commission économique eurasienne n° 88 du 20.12.2017)
    6. échantillonnage et (ou) des échantillons de marchandises conformément à l'article 17 du présent code.
  2. Le fait de consommation totale ou partielle de biens, y compris lors de dépenses (consommation) dans le processus de fabrication (réception) de biens, de création d'objets immobiliers sur le territoire de la FEZ, d'assurance des processus de production, d'entretien et d'exploitation des équipements, machines et unités utilisées sur le territoire de la ZFE, fait l'objet d'une réflexion dans la déclaration soumise à l'autorité douanière conformément au paragraphe 7 de l'article 203 du présent code.
  3. En ce qui concerne les marchandises placées sous le régime douanier de la zone douanière franche, et (ou) les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier de la zone douanière franche, il est permis d'effectuer les opérations spécifiées au paragraphe 1 du présent article sur le territoire de la FEZ, si de telles opérations sont conformes aux termes de l'accord (accord) sur la mise en œuvre (conduite) d'activités sur le territoire de la FEZ (accord sur les conditions d'activités dans la FEZ, déclaration d'investissement, programme).
  4. Avec l'autorisation de l'autorité douanière, il est permis d'exporter des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière et (ou) des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière du territoire de la FEZ sans avoir terminé la procédure douanière de la zone franche douanière dans les cas suivants :
    1. les biens spécifiés, qui sont des équipements, d'autres actifs de production principaux, mis en service et utilisés par le résident (participant, sujet) de la ZFE, ou des parties des actifs de production principaux spécifiés, sont exportés vers le reste du territoire douanier de la Union pour leur réparation (à l'exception de la révision, de la modernisation), de l'entretien ou d'autres opérations nécessaires pour maintenir ces biens en état normal (de fonctionnement);
    2. les marchandises spécifiées sont exportées vers le reste du territoire douanier de l'Union pour y effectuer des opérations d'essais techniques, de recherche, d'essais, de vérification, y compris celles prévues par le processus de fabrication, ainsi que pour leur démonstration sous forme d'échantillons ;
    3. Ces marchandises sont exportées vers le reste du territoire de l'État membre, sur le territoire duquel la FEZ a été établie, afin d'effectuer des opérations douanières à l'issue du régime douanier de la zone franche douanière auprès de l'autorité douanière habilitée, conformément avec la législation de l'État membre en matière de réglementation douanière, d'effectuer des opérations douanières sur ces marchandises ;
    4. Ces marchandises sont exportées vers le reste du territoire de l'État membre, sur le territoire duquel la FEZ a été établie, pour leurs propres besoins de production et technologiques. Les conditions dans lesquelles l'exportation de ces marchandises du territoire de la FEZ est autorisée dans ce cas, ainsi que la partie du territoire de l'État membre vers laquelle cette exportation est autorisée, sont déterminées par la Commission ;
    5. ces marchandises sont exportées vers le reste du territoire douanier de l'Union pour effectuer des opérations de transformation (transformation) de marchandises, de fabrication de marchandises, y compris l'assemblage, l'installation, l'ajustement et d'autres opérations déterminées par la Commission, pour autant qu'il n'y ait pas de conditions pour ces marchandises sur le territoire de cette FEZ et la possibilité de telles opérations. Les cas et les conditions dans lesquels il est autorisé d'exporter les marchandises spécifiées du territoire de la FEZ dans ce cas sont déterminés par la Commission. (voir Décision du Conseil de la Commission économique eurasienne n° 88 du 20.12.2017)
  5. Les marchandises visées aux alinéas 1, 2, 4 et 5 du paragraphe 4 du présent article font l'objet d'une réimportation sur le territoire de la FEZ avant l'expiration du délai fixé par l'autorité douanière en fonction des objectifs et des circonstances de ces opérations . Le délai fixé par l'autorité douanière peut être prolongé sur demande motivée du résident (participant, sujet) de la FEZ.
    En ce qui concerne les marchandises visées à l'alinéa 3 du paragraphe 4 du présent article, la procédure douanière de la zone franche douanière doit être achevée avant l'expiration du délai fixé par l'autorité douanière. Le délai fixé par l'autorité douanière peut être prolongé sur demande motivée du résident (participant, sujet) de la FEZ.
  6. La procédure de délivrance par l'autorité douanière de l'autorisation visée au paragraphe 4 du présent article est établie conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière.
  7. En ce qui concerne tout ou partie des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, et (ou) les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, les transactions peuvent être effectuées sur le territoire de la FEZ, prévoyant le transfert de propriété, l'utilisation et (ou) la disposition de ces biens. Dans ce cas, l'action du régime douanier de la zone franche douanière doit être accomplie de la manière prescrite par le présent code, sauf dans les cas où, conformément aux paragraphes 8, 10 et 11 du présent article, le transfert de ces marchandises est autorisé sans accomplir la procédure douanière de la zone franche douanière.
  8. Il est permis de transférer des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche et (ou) des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, sans terminer le régime douanier d'une zone douanière franche en possession et (ou) utiliser :
    1. à un entrepreneur (sous-traitant) ou à une autre personne, y compris un non-résident (participant, sujet) de la FEZ, pour l'exécution de travaux de construction et (ou) d'installation sur le territoire de la FEZ ;
    2. au transporteur pour leur transport ;
    3. les personnes qui effectueront les réparations (à l'exception des réparations majeures, la modernisation), l'entretien et (ou) effectueront d'autres opérations nécessaires pour maintenir ces biens en état normal (de fonctionnement) ;
    4. les personnes qui effectueront des opérations d'essais techniques, de recherche, d'essai, de vérification de ces marchandises, prévues par le processus de production, ainsi que leur démonstration sous forme d'échantillons ;
    5. les personnes qui effectueront les opérations prévues à l'alinéa 2 du paragraphe 1 du présent article sur le territoire de la ZFE portuaire ou de la ZFE logistique, et dans les cas prévus par la législation des États membres, également sur le territoire des ZFE non portuaires FEZ ou FEZ logistiques ;
    6. les personnes qui effectueront des opérations relatives aux marchandises exportées du territoire de la FEZ, dans les cas prévus aux alinéas 1, 2, 4 et 5 du paragraphe 4 du présent article.
  9. Le transfert de marchandises en la possession et (ou) l'utilisation des personnes visées au paragraphe 8 du présent article ne dispense pas le déclarant de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière de respecter les conditions d'utilisation des marchandises conformément à le régime douanier de la zone franche douanière prévu au présent chapitre.
  10. La législation des États membres en matière de réglementation douanière peut prévoir des cas où il est permis de transférer par un résident (participant, sujet) de la FEZ les droits de possession, d'usage et (ou) de disposition des marchandises placées sous le régime douanier d'un zone douanière, et (ou) des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, à destination d'un autre résident (participant, assujetti) de cette FEZ sans accomplir le régime douanier de la zone franche douanière, ainsi que la procédure et les conditions de transfert des marchandises dans ces cas.
    Lorsque de tels cas sont établis, la législation des États membres peut prévoir que l'obligation du déclarant de respecter les conditions d'utilisation des marchandises conformément au régime douanier de la zone franche douanière et l'obligation d'achever l'exploitation de ces le régime douanier est imposé aux personnes auxquelles peuvent être déterminés les droits de propriété, d'usage et (ou) de disposition de ces marchandises, ainsi que le moment à partir duquel elles sont attribuées à ces personnes.
  11. La législation d'un État membre sur la réglementation douanière peut établir que le transfert des droits de possession, d'utilisation et (ou) de disposition des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, et (ou) des marchandises fabriquées (obtenues) à partir de marchandises placé sous le régime douanier de la zone douanière franche, sur les territoires des ZFE individuelles créées sur le territoire d'un tel État membre, est autorisé sans achever le régime douanier de la zone douanière franche.
    Dans ce cas, la législation des États membres peut prévoir que l'obligation pour le déclarant de respecter les conditions d'utilisation des marchandises conformément au régime douanier de la zone franche douanière et l'obligation d'achever le fonctionnement de ce régime douanier sera imposée aux personnes auxquelles les droits de propriété, d'utilisation et (ou) de disposition sont transférés. les biens spécifiés, et le moment à partir duquel ils sont cédés à ces personnes peut également être déterminé.
  12. Dans le cas où une personne perd le statut de résident (participant, entité) d'une FEZ portuaire ou d'une FEZ logistique, marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, dans les 4 mois à compter du jour où la personne perd ce statut, peut être cédée par des personnes ayant conclu avec un tel résident (participant, entité) la FEZ est un accord sur l'indication de services à un autre résident (participant, sujet) d'une FEZ portuaire ou d'une FEZ logistique sur la base d'une convention de service conclue avec un tel autre résident (participant, sujet) de la FEZ, ou placé sous les régimes douaniers prévus par le présent Code.
    Si de telles actions ne sont pas effectuées dans le délai imparti, le régime douanier de la zone franche douanière à l'expiration de ce délai est terminé et les marchandises sont retenues par les autorités douanières conformément au chapitre 51 du présent code.
  13. La Commission a le droit de déterminer une liste d'actions, y compris les opérations qui ne peuvent être effectuées avec des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière.
    La législation des États membres peut établir une liste d'actions, y compris les opérations qui ne peuvent être effectuées avec des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière dans les ZFE créées (créées) sur les territoires de ces États membres.

Article 206. Identification marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, en marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière

  1. Afin d'identifier les marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, les méthodes suivantes peuvent être utilisées dans les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière :
    1. apposition de scellés, cachets, marquages ​​numériques et autres sur les marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière ;
    2. description détaillée, photographie, image à l'échelle des marchandises étrangères;
    3. comparaison d'échantillons présélectionnés et (ou) d'échantillons de marchandises étrangères et de marchandises fabriquées (obtenues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière ;
    4. utilisation de l'étiquetage des produits existants, y compris sous la forme de numéros de série ;
    5. d'autres méthodes pouvant être appliquées en fonction de la nature des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière et des opérations effectuées pour la transformation des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, y compris en examinant les documents présentés contenant des informations détaillées sur l'utilisation des marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, dans le processus technologique d'exécution des opérations de transformation des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, ainsi que sur la technologie de leur production, soit en effectuant un contrôle douanier lors d'opérations de transformation de marchandises placées sous le régime douanier de la zone douanière franche.
  2. La procédure d'identification des marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche dans les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche est établie conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière .

Article 207. Achèvement et clôture du régime douanier de la zone franche douanière

  1. La procédure douanière de la zone franche douanière doit être accomplie dans les cas suivants :
    1. la cessation du fonctionnement de la FEZ ou la décision de mettre fin à l'application du régime douanier de la zone franche douanière sur le territoire de la FEZ - dans les 6 mois à compter de la date de cessation du fonctionnement de la FEZ ou de l'adoption d'un tel une décision;
    2. la personne qui a placé les marchandises sous le régime douanier de la zone franche douanière perd le statut de résident (participant, sujet) de la FEZ - dans les 6 mois à compter du jour où la personne perd ce statut ;
    3. exportation de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière à partir du territoire de la FEZ, à l'exception des cas d'exportation de telles marchandises :
      • aux fins prévues au paragraphe 4 de l'article 205 du présent code ;
      • pour leur transport d'un territoire de la FEZ vers un autre territoire de la FEZ conformément à la procédure douanière de transit douanier dans le cas établi par le paragraphe 8 du présent article ;
      • pour l'enfouissement, la neutralisation, l'utilisation ou la destruction de toute autre manière conformément à la législation des États membres, si ces biens ont perdu leurs propriétés de consommation et sont devenus impropres à l'usage dans la capacité pour laquelle ils sont destinés ;
    4. consommation de biens conformément à l'alinéa 5 du paragraphe 1 de l'article 205 du présent code ;
    5. transfert par un résident (participant, sujet) de la FEZ des droits de possession, d'utilisation et (ou) de disposition des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, et (ou) des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, à un autre résident (à un participant, sujet) de la FEZ ou à une personne qui n'est pas un résident (participant, sujet) de la FEZ, conformément aux paragraphes 8 et 9 du présent article, à l'exception du transfert de marchandises dans les cas prévus aux paragraphes 8, 10 et 11 de l'article 205 du présent code.
  2. A l'issue de la procédure douanière de la zone franche douanière, le déclarant de marchandises peut être :
    1. une personne qui était le déclarant des marchandises lorsqu'elles ont été placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière ;
    2. résident (participant, assujetti) de la FEZ, auquel, conformément au paragraphe 10 de l'article 205 du présent code, les droits de possession, d'utilisation et (ou) de disposition des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière et ( ou) les marchandises fabriquées (obtenues) à partir de marchandises ont été transférées placées sous le régime douanier de la zone franche douanière ;
    3. une personne à qui, conformément au paragraphe 11 de l'article 205 du présent code, les droits de possession, d'utilisation et (ou) de disposition des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière et (ou) des marchandises fabriquées (obtenues) à partir de les marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière ;
    4. un résident (participant, sujet) d'une FEZ ou les personnes visées au paragraphe 3 de l'article 202 du présent Code - en ce qui concerne les marchandises situées sur le territoire d'une FEZ portuaire ou d'une FEZ logistique ;
    5. une personne qui n'est pas un résident (participant, sujet) de la FEZ à qui a été transféré les droits de posséder, d'utiliser et (ou) de disposer des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, et (ou) des marchandises fabriquées ( obtenu) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, si le régime douanier de la zone douanière franche se termine conformément au sous-paragraphe 3 du paragraphe 5 ou au sous-paragraphe 1 du paragraphe 6 du présent article.
  3. Lors de la cessation du fonctionnement de la FEES ou d'une décision de mettre fin à l'application du régime douanier de la zone franche douanière sur le territoire de la ZFE, le fonctionnement du régime douanier de la zone franche douanière s'achève par le placement sous les régimes douaniers prévues par le présent code, à l'exception du régime douanier de transit douanier, les marchandises se trouvant sur son territoire, placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, et les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'un zone franche douanière, compte tenu des paragraphes 5, 6, 8 et 9 du présent article, ou est achevée sans placement sous régime douanier conformément aux paragraphes 10 et 12 du présent article.
    La Commission a le droit de déterminer une procédure différente pour l'accomplissement de la procédure douanière de la zone douanière franche à la fin du fonctionnement de la FEZ, dont les limites coïncident totalement ou partiellement avec les sections de la frontière douanière de l'Union, ou lorsqu'il décide de mettre fin à l'application du régime douanier de la zone franche douanière sur les territoires de cette FEZ.
    Si le régime douanier de la zone franche douanière n'est pas achevé conformément au premier alinéa du présent paragraphe, l'effet de ce régime douanier prend fin après l'expiration du délai prévu à l'alinéa 1 du paragraphe 1 du présent article, et les marchandises sont détenu par les autorités douanières conformément au chapitre 51 du présent code.
  4. Si une personne perd le statut de résident (participant, sujet) d'une ZFE, l'action du régime douanier d'une zone franche douanière est complétée par le placement sous les régimes douaniers prévus par le présent code, à l'exception du régime douanier pour le transit douanier, les marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, et les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, compte tenu des paragraphes 5, 6, 8 et 9 du présent article, ou complétés sans placement sous les régimes douaniers conformément aux paragraphes 10 et 13 du présent article.
    Si le régime douanier de la zone franche douanière n'est pas achevé conformément au premier alinéa du présent paragraphe, l'effet de ce régime douanier prend fin après l'expiration du délai prévu à l'alinéa 2 du paragraphe 1 du présent article, et les marchandises sont détenu par les autorités douanières conformément au chapitre 51 du présent code.
  5. Pour l'exportation de marchandises du territoire de la FEZ hors du territoire douanier de l'Union, l'action du régime douanier de la zone franche douanière se termine dans les locaux :
    1. sous le régime douanier de réexportation :
      • marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière et exportées en l'état, à l'exception des modifications dues à l'usure naturelle, ainsi que des modifications dues aux pertes naturelles dans les conditions normales de transport (transport) et (ou) de stockage ;
      • marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone douanière franche, si les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone douanière franche ne sont pas reconnues comme marchandises de l'Union conformément à l'article 210 du présent Code ;
    2. sous le régime douanier d'exportation :
      • Marchandises de l'Union placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière ;
      • les biens fabriqués (reçus) à partir de biens de l'Union, y compris ceux qui ne sont pas placés sous le régime douanier d'une zone franche douanière ;
      • les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone douanière franche, si les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone douanière franche sont reconnues comme marchandises de l'Union conformément à l'article 210 du ce Code ;
    3. sous le régime douanier de transit douanier conformément aux alinéas 1er et 3 du paragraphe 3 de l'article 142 du présent code des marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche et exportées à l'état inchangé, à l'exception des modifications dues à l'usure naturelle et déchirure, ainsi que les modifications dues à des pertes naturelles dans des conditions normales de transport (transport) et (ou) de stockage, à partir du territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique.
  6. Pour l'exportation de marchandises du territoire de la FEZ vers le reste du territoire douanier de l'Union, l'action du régime douanier de la zone franche douanière est complétée par les locaux :
    1. sous les régimes douaniers visés aux alinéas 1, 4, 5, 7, 10, 14 à 16 du 2° de l'article 127 du présent code, les marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche et non soumises à des opérations de transformation de marchandises placés sous le régime douanier d'une zone douanière franche, et les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, compte tenu du paragraphe 7 du présent article ;
    2. sous le régime douanier de réimportation :
      • Marchandises de l'Union placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, qui est restée inchangée, à l'exception des modifications dues à l'usure naturelle, ainsi que des modifications dues aux pertes naturelles dans des conditions normales de transport (transport) et (ou) de stockage ;
      • les marchandises fabriquées (reçues) exclusivement à partir de marchandises de l'Union placées sous le régime douanier de la zone franche, y compris à l'aide de marchandises de l'Union non placées sous le régime douanier de la zone franche ;
    3. sous le régime douanier de transit douanier de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche et exportées en l'état, à l'exception des modifications dues à l'usure naturelle, ainsi que des modifications dues aux pertes naturelles dans les conditions normales de transport (transport) et (ou) stockage, du territoire de la FEZ portuaire ou d'une FEZ logistique d'un État membre vers le territoire d'un autre État membre.
  7. Si la composition des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière comprend des marchandises étrangères qui relèvent des mesures de protection du marché intérieur, ces marchandises destinées à l'exportation du territoire de la FEZ vers le reste de le territoire douanier de l'Union peut être placé sous les régimes douaniers visés aux alinéas 1 et 7 du paragraphe 2 de l'article 127 du présent code, sous réserve de l'identification dans ces marchandises de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche.
  8. Lors du transfert des droits de possession, d'utilisation et (ou) d'aliénation de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, et (ou) de marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, par un résident (participant, assujetti) d'une FEZ, qui a placé les marchandises spécifiées sous le régime douanier de la zone franche douanière, à un autre résident (participant, assujetti) de la FEZ, l'action du régime douanier de la zone franche douanière se termine par le placement de ces marchandises sous le régime douanier de la zone franche douanière par le résident (participant, assujetti) de la FEZ, auquel appartient les droits de propriété, d'usage et (ou) de disposition de ces marchandises.
    Si, dans ce cas, il est nécessaire de transporter des marchandises d'un territoire de la FEZ vers un autre territoire de la FEZ, ce transport est effectué conformément au régime douanier du transit douanier selon les modalités et dans les conditions prévues par le chapitre 22 du présent code, sauf pour le cas prévu au troisième alinéa du présent alinéa.
    Les marchandises de l'Union sont transportées d'un territoire de la FEZ à un autre territoire de la FEZ sans placer ces marchandises sous le régime douanier du transit douanier, si ces ZFE sont situées sur le territoire d'un État membre, à l'exception des marchandises de l'Union transportées à travers les territoires d'États qui ne sont pas membres de l'Union, et (ou ) par voie maritime.
  9. Lors du transfert des droits de possession, d'utilisation et (ou) de disposition des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, et (ou) des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, par un résident (participant, sujet) d'une FEZ, qui a placé les marchandises spécifiées sous le régime douanier de la zone franche douanière, à une personne qui n'est pas un résident (participant, sujet) de la FEZ, pour leur exportation à partir du territoire de la FEZ vers le reste du territoire douanier de l'Union, l'action du régime douanier de la zone franche douanière est complétée par le placement de ces marchandises sous les régimes douaniers visés à l'alinéa 1 du paragraphe 6 du présent article, sauf dans les cas où, en conformément à l'alinéa 3 du paragraphe 1 du présent article, les marchandises peuvent être exportées du territoire de la ZFE sans accomplir la procédure douanière de la zone franche douanière.
  10. Le régime douanier de la zone franche douanière se termine sans placement des marchandises sous les régimes douaniers dans les cas prévus aux paragraphes 12 et 13 du présent article, ainsi que dans les cas suivants :
    1. les marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière et (ou) les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière ont perdu leurs propriétés de consommation et deviennent impropres à l'usage dans la qualité pour laquelle elles sont destinées , sont exportés du territoire de la FEZ pour être enterrés, neutralisés, utilisés ou détruits de toute autre manière conformément à la législation des États membres. Dans ce cas, l'action du régime douanier de la zone franche douanière prend fin pour une partie des marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, correspondant au nombre de marchandises enfouies, rendues inoffensives, éliminées et (ou) détruit de toute autre manière, et déterminé conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière;
    2. les marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière sont détruites et (ou) irrémédiablement perdues en raison d'un accident ou d'un cas de force majeure ou irrémédiablement perdues à la suite d'une perte naturelle dans des conditions normales de transport (transport) et (ou) de stockage, et le fait d'une telle destruction ou d'une perte irrévocable reconnue par l'autorité douanière conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière ;
    3. les marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche et les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche ont été consommées conformément au 5° du paragraphe 1 de l'article 205 du présent code ;
    4. marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière sur le territoire d'une FEZ portuaire ou logistique, qui est restée inchangée, à l'exception des modifications dues à l'usure naturelle, ainsi que des modifications dues aux pertes naturelles dans les conditions normales de transport (transport) et (ou) stockage, sont exportés en dehors du territoire douanier de l'Union par le lieu de départ auquel une telle ZFE portuaire ou logistique est contiguë, dans les cas établis par la législation des États membres ;
  11. La procédure d'accomplissement du régime douanier de la zone franche douanière dans les cas prévus aux alinéas 1, 2 et 4 du paragraphe 10 du présent article est établie conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière.
    La procédure d'accomplissement du régime douanier de la zone franche douanière dans le cas prévu à l'alinéa 3 du paragraphe 10 du présent article est déterminée par la Commission. (voir Décision du Conseil de la Commission économique eurasienne n° 88 du 20.12.2017)
  12. Lors de la cessation du fonctionnement de la zone franche douanière ou de la décision de mettre fin à l'application du régime douanier de la zone franche douanière sur le territoire de la FEZ, l'effet du régime douanier de la zone franche douanière en ce qui concerne les marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche et qui sont des équipements mis en service et utilisés par le résident (participant, assujetti) de la FEZ pour la mise en œuvre d'un accord (accord) sur la mise en œuvre (conduite) d'activités sur le territoire de la FEZ (accord sur les conditions d'activité dans la FEZ, déclaration d'investissement, programme entrepreneurial), ou des biens utilisés pour créer des biens immobiliers sur le territoire de la FEZ et faisant partie intégrante de ces objets immobiliers, complétés sans placer les biens spécifiés sous douane procédures de la manière prescrite par la législation des États membres. La Commission a le droit de déterminer la procédure d'achèvement du régime douanier de la zone franche douanière en ce qui concerne les marchandises spécifiées.
    Ces marchandises acquièrent le statut de marchandises de l'Union à compter de la date d'achèvement du régime douanier de la zone franche douanière.
  13. Dans le cas où une personne perd le statut de résident (participant, sujet) de la FEZ en raison de l'expiration de l'accord (accord) sur la mise en œuvre (conduite) d'activités sur le territoire de la FEZ (accord sur les conditions de activité dans la FEZ, déclaration d'investissement, programme entrepreneurial) et le respect des termes du présent accord le fonctionnement du régime douanier de la zone franche douanière en ce qui concerne les marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière et qui sont des équipements mis en opération et utilisé par le résident (participant, sujet) de la FEZ pour la mise en œuvre de l'accord (accord) sur la mise en œuvre (conduite) d'activités sur le territoire de la FEZ (accord sur les conditions d'activité dans la FEZ, investissement déclaration, programme d'entreprise), ou les biens utilisés pour créer des biens immobiliers sur le territoire de la FEZ et faisant partie intégrante de tels objets immobiliers, est complété sans placer ces biens sous les régimes douaniers de la manière prescrite la législation des États membres.
    La Commission a le droit de déterminer la procédure à suivre pour compléter le régime douanier de la zone franche douanière en ce qui concerne les marchandises spécifiées.
    Ces marchandises acquièrent le statut de marchandises de l'Union à compter de la date d'achèvement du régime douanier de la zone franche douanière.
  14. La clôture du régime douanier de la zone franche douanière lors de la liquidation (fin d'activité) d'une personne qui est un résident (participant, sujet) de la FEZ est effectuée conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière.

Article 208. La naissance et la fin de l'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs relatifs aux marchandises étrangères placées (placées) sous le régime douanier d'une zone franche douanière, le délai de leur paiement et leur calcul

  1. L'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs relatifs aux marchandises étrangères placées (placées) sous le régime douanier d'une zone franche douanière naît du déclarant à partir du moment où l'autorité douanière enregistre une déclaration de marchandises, à l'exception des cas prévus aux paragraphes deux et troisième du présent paragraphe.
    L'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs relatifs aux marchandises étrangères placées (placées) sous le régime douanier d'une zone douanière franche, déclarées en mainlevée avant le dépôt d'une déclaration de marchandises, découle une personne qui a introduit une demande de mainlevée de marchandises avant de déposer une déclaration de marchandises, à partir du moment où l'autorité douanière a enregistré une demande de mainlevée de marchandises jusqu'au dépôt d'une déclaration de marchandises.
    L'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs relatifs aux marchandises étrangères placées (placées) sous le régime douanier d'une zone franche douanière sur le territoire d'une FEZ portuaire ou logistique naît à partir du moment où de leur importation sur le territoire de la FEZ portuaire ou de la FEZ logistique.
  2. L'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs relatifs aux marchandises étrangères qui sont importées sur le territoire de la FEZ portuaire ou logistique en provenance du territoire d'un État non membre de l'Union , et qui, conformément au paragraphe 4 de l'article 204 du présent code, ne font pas l'objet d'une déclaration en douane, provient d'un résident (participant, entité) d'une ZEF portuaire ou d'une ZEF logistique qui a conclu un accord sur la fourniture de services à partir du moment où ces marchandises sont importées sur le territoire d'une FEZ portuaire ou logistique.
  3. L'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs sur les marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière émane des personnes qui, conformément aux paragraphes 10 et 11 de l'article 205 du présent Code, ont été transférés les droits de possession, d'utilisation et (ou) de disposition de ces marchandises et (ou) des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, et qui, conformément à la législation du les États membres, sont chargées du devoir du déclarant de respecter les conditions d'utilisation des marchandises conformément au régime douanier zone franche et de l'obligation d'accomplir un tel régime douanier, à partir du moment où les obligations spécifiées de le déclarant sont imposées à ces personnes.
  4. L'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs relatifs aux marchandises étrangères placées (placées) sous le régime douanier d'une zone douanière franche prend fin pour les personnes visées aux paragraphes 1 à 3 du présent article, en cas de survenance des circonstances suivantes :
    1. l'achèvement du régime douanier de la zone franche douanière conformément à l'article 207 du présent code, y compris après la survenance des circonstances visées au paragraphe 7 du présent article, à l'exception de l'achèvement du régime douanier de la zone franche douanière par la mise sous le régime douanier d'exportation des marchandises visé au quatrième alinéa du 2° du 5° de l'article 207 du présent code ;
    2. l'exportation à partir du territoire douanier de l'Union des marchandises visées au quatrième alinéa du 2° du paragraphe 5 de l'article 207 du présent code, placées sous le régime douanier d'exportation ;
    3. placement de marchandises pour lesquelles le régime douanier de la zone franche douanière a été supprimé, et (ou) les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, dans le cadre de l'application d'un tel régime douanier, qui a pris fin, dans le cadre des régimes douaniers conformément au paragraphe 7 de l'article 129 du présent code ;
    4. le respect de l'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs et (ou) leur perception dans les montants calculés et exigibles conformément au paragraphe 8 du présent article ;
    5. reconnaissance par l'autorité douanière conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière du fait de destruction et (ou) de perte irrévocable de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, et (ou) de marchandises fabriquées (reçues) ) provenant de marchandises placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, du fait d'un accident ou d'un cas de force majeure ou du fait de la perte irrémédiable de ces marchandises par suite d'un dommage naturel dans les conditions normales de transport (transport) et (ou) de stockage, sauf pour les cas où avant une telle destruction ou une perte irrécupérable conformément au présent Code en ce qui concerne ces marchandises étrangères sont dues pour le paiement de droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs ;
    6. refus de mainlevée des marchandises conformément à la procédure douanière de la zone franche douanière - en ce qui concerne l'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs qui sont apparus lors de l'enregistrement d'une déclaration de marchandises ou d'une demande de mainlevée des marchandises avant le dépôt d'une déclaration pour les marchandises;
    7. révocation d'une déclaration de marchandises conformément à l'article 113 du présent code et (ou) annulation de la mainlevée des marchandises conformément au paragraphe 4 de l'article 118 du présent code - en ce qui concerne l'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les , les droits antidumping et compensateurs survenus lors de l'enregistrement de la déclaration de marchandises ;
    8. confiscation ou conversion de biens en propriété (revenu) d'un État membre conformément à la législation de cet État membre ;
    9. détention par l'autorité douanière des marchandises conformément au chapitre 51 du présent code ;
    10. placement en dépôt temporaire ou placement sous l'un des régimes douaniers de marchandises qui ont été saisies ou arrêtées lors de la vérification d'un constat d'infraction, au cours d'une procédure pénale ou d'une affaire d'infraction administrative (conduite d'une procédure administrative) et pour lesquelles une décision a été obligé de les restituer si ces marchandises n'avaient pas été préalablement libérées.
  5. L'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs relatifs aux marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière prend fin pour les personnes visées aux paragraphes 1 et 3 du présent article, dès transfert des droits de propriété, d'usage et (ou) d'aliénation des marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche et (ou) des marchandises fabriquées (obtenues) à partir de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche sans remplir les formalités douanières procédure d'une zone franche douanière conformément aux paragraphes 10 et 11 de l'article 205 du présent code, si lors du transfert des droits de possession, d'utilisation et (ou) de disposition de ces marchandises, l'obligation du déclarant de se conformer aux conditions pour l'utilisation des marchandises selon le régime douanier de la zone franche douanière et l'obligation du déclarant d'achever le fonctionnement de ce régime douanier sont imposées aux personnes auxquelles ces droits ont été transférés.
  6. L'obligation de payer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping et compensateurs est subordonnée à l'accomplissement des circonstances spécifiées au paragraphe 7 du présent article.
  7. Dans le cas des circonstances suivantes, la date d'échéance pour le paiement des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs est :
    1. en cas d'exportation à partir du territoire de la FEZ de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, et (ou) de marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, avant le l'achèvement de la procédure douanière de la zone douanière franche à l'égard de cette zone de marchandises ou sans l'autorisation de l'autorité douanière dans les cas visés au paragraphe 4 de l'article 205 du présent code, à l'exception des cas où ces marchandises peuvent être exportées sans complétant le régime douanier de la zone franche douanière dans les cas prévus aux troisième et quatrième alinéas du 3° du paragraphe 1 de l'article 207 du présent code, - le jour de l'exportation du territoire de la FEZ, et si ce jour n'est pas fixé, - le jour de la constatation du fait d'une telle exportation à partir du territoire de la FEZ, auquel s'applique le régime douanier de la zone franche douanière ;
    2. en cas de transfert de marchandises placées sous le régime douanier de la zone douanière franche, et (ou) de marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone douanière franche, à une autre personne sans accomplir le régime douanier de la zone franche douanière, sauf pour le transfert de ces marchandises conformément aux paragraphes 8, 10 et 11 de l'article 205 du présent code, - le jour du transfert des marchandises, et si ce jour n'est pas fixé, - le jour de la révélation du fait d'un tel transfert;
    3. en cas de non-retour sur le territoire de la FEZ avant l'expiration du délai fixé par l'autorité douanière conformément au premier alinéa du paragraphe 5 de l'article 205 du présent code, les marchandises exportées du territoire de la FEZ dans les cas spécifiés aux alinéas 1, 2, 4 et 5 du 4° de l'article 205 du présent code, - jour d'expiration de ce délai ;
    4. si le régime douanier de la zone franche douanière n'est pas achevé avant l'expiration du délai fixé par l'autorité douanière conformément au deuxième alinéa du paragraphe 5 de l'article 205 du présent code, en ce qui concerne les marchandises exportées du territoire de la FEZ en le cas prévu au 3° du 4° de l'article 205 du présent code, - le jour de l'expiration de ce délai ;
    5. en cas de perte de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, et (ou) de marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, à l'exception de la destruction et (ou) irrévocable la perte de ces marchandises du fait d'un accident ou d'un cas de force majeure ou d'une perte irrémédiable résultant d'un sinistre naturel dans des conditions normales de transport (transport) et (ou) de stockage, - le jour de la perte des marchandises, et si ce jour n'est pas fixé, - le jour de la révélation du fait d'un tel sinistre ;
    6. en cas de défaut de présentation à l'autorité douanière, dans le délai qu'elle fixe, des documents constatant le fait d'enfouissement, de neutralisation, d'utilisation ou de toute autre destruction des marchandises visées à l'alinéa 1er du paragraphe 10 de l'article 207 du présent code, - le jour de l'exportation de ces marchandises en dehors du territoire de la FEZ ;
    7. en cas de suppression, conformément au troisième alinéa du paragraphe 5 de l'article 139 du présent code, du régime douanier d'exportation en ce qui concerne les marchandises visées au quatrième alinéa du deuxième alinéa du paragraphe 2 de l'article 5 du présent code, à l'exception pour la clôture du régime douanier d'exportation en ce qui concerne lesdites marchandises qui, au moment de la clôture d'un tel régime douanier se trouvent sur le territoire de la FEZ, - le jour suivant le jour de l'expiration du délai fixé par le premier alinéa de alinéa 207 de l'article 5 du présent Code.
    8. Si les circonstances visées à l'alinéa 7 du présent article se sont produites à l'égard de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, les droits de douane à l'importation, taxes, des droits antidumping spéciaux et compensateurs sont dus comme si ces marchandises étrangères étaient placées sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure sans application de préférences tarifaires et d'avantages pour le paiement des droits de douane et taxes à l'importation.
      Si les circonstances spécifiées au paragraphe 7 du présent article se sont produites en relation avec des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, et dans ces marchandises, conformément à l'article 206 du présent code, des marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, des droits de douane à l'importation, des taxes, des droits spéciaux, antidumping, compensateurs sont dus à l'égard des marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière et utilisées pour la fabrication de marchandises confectionnées (reçues ) provenant de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, comme si ces marchandises étrangères étaient placées sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure sans application de préférences tarifaires et d'avantages pour le paiement des droits et taxes de douane à l'importation.
      Dans les cas précisés aux premier et deuxième alinéas de la présente clause, pour le calcul des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs, les taux des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs sont appliquées, en vigueur au jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la déclaration de marchandises déposée pour le placement de ces marchandises sous le régime douanier de la zone franche douanière, à l'égard des marchandises dont la mainlevée, lorsqu'elles sont placées sous le régime régime douanier de la zone franche douanière, a été faite avant le dépôt de la déclaration pour les marchandises - le jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la demande de mainlevée des marchandises avant le dépôt de la déclaration pour les marchandises, et si le placement de marchandises sous le régime douanier de la zone franche douanière conformément au présent Code a été effectuée sans déclaration en douane, - le jour de l'importation des marchandises sur le territoire de la ZEF portuaire ou de la ZEF logistique.
    9. Si les circonstances spécifiées au paragraphe 7 du présent article se sont produites en relation avec des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, et dans de telles marchandises conformément à l'article 206 du présent code, les marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs sont soumis au paiement, comme si ces marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière étaient placés sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure sans utilisation de préférences tarifaires et d'avantages pour le paiement des droits de douane et taxes à l'importation.
      Dans ce cas, les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs sont calculés conformément aux chapitres 7 et 12 du présent Code.
      Pour calculer les droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs à l'importation, les taux des droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs sont appliqués, en vigueur le jour qui est la date limite de paiement des droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, droits compensateurs conformément au paragraphe 7 du présent article, en ce qui concerne les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière.
      Si, pour déterminer la valeur en douane des marchandises, ainsi que pour calculer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs, il est nécessaire de convertir des devises étrangères dans la monnaie d'un État membre, une telle conversion est effectuée au taux de change en vigueur au jour de l'exigibilité des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs conformément au paragraphe 7 du présent article.
      Si l'autorité douanière ne dispose pas d'informations précises sur les marchandises (nature, nom, quantité, origine et (ou) valeur en douane), la base de calcul des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs à payer est déterminé sur la base de l'ensemble des informations douanières, et le classement des marchandises est effectué en tenant compte du paragraphe 3 de l'article 20 du présent code.
      Si le code produit conformément à la nomenclature des marchandises de l'activité économique étrangère est déterminé au niveau du regroupement avec un nombre de caractères inférieur à 10 :
      • pour le calcul des droits de douane à l'importation, il est appliqué le plus élevé des taux de droits de douane correspondant aux marchandises comprises dans un tel groupement ;
      • pour le calcul des taxes, le plus élevé des taux de taxe sur la valeur ajoutée est appliqué, le plus élevé des taux d'accises (droit d'accise ou droit d'accise) correspondant aux biens compris dans un tel groupement, pour lesquels le plus élevé des taux des droits de douane est établie;
      • pour le calcul des droits spéciaux antidumping compensateurs, le plus élevé des taux des droits spéciaux antidumping compensateurs correspondant aux marchandises comprises dans un tel groupement, compte tenu du dixième alinéa de la présente clause, est appliqué. Les droits spéciaux, antidumping et compensateurs sont calculés sur la base de l'origine des marchandises, confirmée conformément au chapitre 4 du présent Code, et (ou) d'autres informations nécessaires pour déterminer les droits spécifiés. Si l'origine des marchandises et (ou) d'autres informations requises pour déterminer les droits spécifiés ne sont pas confirmées, des droits compensateurs spéciaux antidumping sont calculés sur la base des taux les plus élevés de droits compensateurs spéciaux antidumping établis pour les marchandises de la même code de la nomenclature des marchandises de l'activité économique étrangère si la classification des marchandises est effectuée au niveau de 10 caractères, ou des marchandises incluses dans le groupement, si les codes des marchandises selon la nomenclature des marchandises de l'activité économique étrangère sont déterminé au niveau du regroupement avec un nombre de caractères inférieur à 10.
        Lors de l'établissement ultérieur d'informations précises sur les marchandises, les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping et compensateurs sont calculés sur la base de ces informations précises, et un remboursement (compensation) des montants payés en trop et (ou) perçus de manière excessive droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs ou le recouvrement des montants impayés conformément aux chapitres 10 et 11 et aux articles 76 et 77 du présent code.
    10. Sur les montants des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs payés (perçus) conformément au paragraphe 8 du présent article, des intérêts sont dus, comme si un sursis de paiement avait été accordé pour ces montants à partir du date de placement de la marchandise sous le régime douanier zone franche douanière le jour de l'expiration du délai de paiement des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs. Les intérêts spécifiés sont calculés et payés conformément à l'article 60 du présent Code.
    11. En cas d'accomplissement du régime douanier de la zone franche douanière, ou de l'exportation à partir du territoire douanier de l'Union de marchandises visées au quatrième alinéa du 2° du paragraphe 5 de l'article 207 du présent code, placées sous le régime douanier d'exportation, ou le placement conformément au paragraphe 7 de l'article 129 du présent code de marchandises sous les régimes douaniers applicables aux marchandises étrangères, ou la détention de ces marchandises par les autorités douanières conformément au chapitre 51 du présent code après l'accomplissement de l'obligation de payer les droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs et (ou) leur perception (en tout ou en partie) le montant des droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs payés et (ou) perçus en conformément au présent article font l'objet d'un remboursement (compensation) conformément au chapitre 10 et à l'article 76 du présent code.

Article 209. Modalités de calcul et de paiement des droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs à l'importation sur les marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, et les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises placées sous douane régime douanier d'une zone franche, lorsqu'ils sont placés sous des régimes douaniers distincts

  1. Lors du placement de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche et non soumises à des opérations de transformation de marchandises placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure pour le calcul des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs sont appliqués les taux des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs en vigueur au jour de l'enregistrement par l'autorité douanière d'une déclaration de marchandises présentée pour la mise sous le régime douanier d'une zone franche douanière, et en ce qui concerne les marchandises dont la mainlevée lorsqu'elles sont placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche effectuée avant le dépôt de la déclaration de marchandises, - au jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la demande de mainlevée des marchandises avant le dépôt de la déclaration des marchandises, sauf dans le cas prévu au deuxième alinéa du présent paragraphe.
    Lorsqu'ils sont placés sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure des équipements placés sous le régime douanier d'une zone franche douanière, mis en service et utilisés par un résident (participant, assujetti) de la FEZ pour mettre en œuvre un accord (accord) sur la mise en œuvre (conduite) d'activités sur le territoire de la FEZ (accord sur les conditions des activités dans la FEZ, déclaration d'investissement, programme entrepreneurial), ainsi que les marchandises placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière sur le territoire d'un port FEZ ou logistique FEZ, pour le calcul des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs, les taux des droits de douane à l'importation sont appliqués, taxes, spéciaux, antidumping, droits compensateurs, en vigueur au jour de l'enregistrement par l'autorité douanière d'une déclaration de marchandises déposée pour le placement de marchandises sous le régime douanier de mise à la consommation intérieure.
  2. Lorsqu'elles sont placées sous les régimes douaniers visés aux alinéas 1, 5, 7, 10 et 14 du paragraphe 2 de l'article 127 du présent code, les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière :
    1. sous réserve de l'identification dans les marchandises spécifiées des marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, effectuée conformément à l'article 206 du présent code, les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs sont calculés en relatif aux marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière et utilisées pour la fabrication de marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche. Parallèlement, pour le calcul des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs, sont appliqués les taux des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs, en vigueur au jour de l'enregistrement par l'autorité douanière d'une déclaration de marchandises déposée pour le placement de marchandises sous le régime douanier des zones franches douanières, et concernant les marchandises dont la mainlevée, lors du placement sous le régime douanier d'une zone douanière franche, a été effectuée avant présentation d'une déclaration de marchandises - le jour de l'enregistrement par l'autorité douanière d'une demande de mainlevée des marchandises avant le dépôt d'une déclaration de marchandises;
    2. en l'absence au jour de l'enregistrement par l'autorité douanière d'une déclaration de marchandises pour des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, l'identification des marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'un zone franche douanière dans les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone douanière franche, effectuée conformément à l'article 206 du présent code, les droits de douane à l'importation, les taxes sont calculés par rapport aux marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière. Parallèlement, pour le calcul des droits et taxes de douane à l'importation, sont appliqués les taux des droits et taxes de douane à l'importation en vigueur au jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la déclaration des marchandises présentées au placement sous les régimes douaniers précisés à l'article alinéas 1, 4, 5, 7, 10 et 14 du paragraphe 2 de l'article 127 du présent code. Dans ce cas, la base de calcul des droits de douane à l'importation au taux ad valorem est la valeur estimée des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche, dont le régime de détermination est établi par la Commission .
    3. À l'issue du régime douanier de la zone franche douanière en plaçant les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière sous les régimes douaniers conformément aux paragraphes 8 et 9 de l'article 207 du présent code, les douanes à l'importation droits de douane, les taxes sont calculées par rapport aux marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière. Parallèlement, pour le calcul des droits et taxes de douane à l'importation, sont appliqués les taux des droits et taxes de douane à l'importation en vigueur au jour de l'enregistrement par l'autorité douanière de la déclaration pour les marchandises présentées au placement des marchandises sous les régimes douaniers précisés. aux alinéas 1, 4, 5, 7, 10 et 14 du paragraphe 2 de l'article 127 du présent code.
    4. Si, pour calculer les droits de douane à l'importation, les taxes, les droits spéciaux, antidumping, compensateurs dans les cas spécifiés aux paragraphes 1 à 3 du présent article, il est nécessaire de convertir des devises étrangères dans la monnaie d'un État membre, par exemple la conversion s'effectue au taux de change en vigueur au jour de l'application des taux des droits de douane à l'importation, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs, établis pour chaque cas.

Article 210. Détermination du statut des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière

  1. Si des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone douanière franche sont exportées du territoire douanier de l'Union, le statut de ces marchandises est déterminé conformément aux critères de transformation suffisante des marchandises, qui peuvent être exprimée en:
    1. changer le code des marchandises conformément à la nomenclature des marchandises de l'activité économique étrangère au niveau de l'un des 4 premiers caractères;
    2. les variations de la valeur des marchandises lorsque le pourcentage du coût des matériaux utilisés ou de la valeur ajoutée atteint une part fixe dans le prix du produit final (règle ad valorem) ;
    3. la réalisation des conditions nécessaires, la réalisation d'opérations de production et technologiques suffisantes pour la reconnaissance des biens en tant que biens de l'Union.
  2. Les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière en vue de leur exportation à partir du territoire douanier de l'Union sont reconnues comme marchandises de l'Union si, à la suite d'opérations de fabrication (réception) des marchandises, l'une des conditions suivantes est remplie :
    1. il y a eu un changement dans le code des marchandises conformément à la nomenclature des marchandises de l'activité économique étrangère au niveau de l'un des 4 premiers caractères, à l'exception des cas spécifiés au paragraphe 3 du présent article ;
    2. le pourcentage de la valeur des marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière n'excède pas une part fixe du prix du produit final, ou la valeur ajoutée atteint une part fixe du prix du produit final, sauf pour les cas visés au paragraphe 3 du présent article ;
    3. en ce qui concerne les marchandises, les conditions ont été remplies, les opérations de production et technologiques ont été effectuées, suffisantes pour la reconnaissance des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, les marchandises de l'Union, à l'exception pour le cas prévu au premier alinéa de l'alinéa 3 du présent article.
  3. Les marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière ne sont pas reconnues comme marchandises de l'Union si seules ont été effectuées les opérations portant sur ces marchandises qui ne répondent pas aux critères d'une transformation suffisante, indépendamment de l'accomplissement d'autres conditions.
    La modification du code des marchandises conformément à la nomenclature des marchandises de l'activité économique étrangère au niveau de l'un des 4 premiers chiffres et la règle de la part ad valorem ne sont pas appliquées comme critères de transformation suffisante des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, s'il s'agit de marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, une liste des conditions, des opérations de production et des opérations technologiques suffisantes pour la reconnaissance des marchandises fabriquées (reçues ) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, l'Union des marchandises.
  4. La liste des conditions, de la production et des opérations technologiques suffisantes pour la reconnaissance des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, des marchandises de l'Union, ainsi qu'une liste des opérations dont l'exécution ne répond pas aux critères de transformation suffisante pour déterminer le statut des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière est déterminée par la Commission.
  5. La procédure d'utilisation de la règle de la part ad valorem comme critère de transformation suffisante des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière est déterminée par la Commission. La règle de la part ad valorem n'est pas appliquée en tant que critère de transformation suffisante lors de la réalisation d'opérations de réparation de biens de l'Union.
  6. Le statut des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière est déterminé par un organisme étatique agréé ou un organisme agréé d'un État membre.
  7. En tant que document confirmant le statut des marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier d'une zone franche douanière, un organisme étatique agréé ou un organisme agréé d'un État membre émet un avis sur la reconnaissance des marchandises fabriquées (reçues) provenant de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, des marchandises de l'Union ou une conclusion sur la reconnaissance des marchandises fabriquées (reçues) provenant de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, qui ne sont pas des marchandises de l'Union.
    Les formes de ces conclusions, la structure et le format de ces conclusions sous forme de documents électroniques, la procédure pour les remplir, ainsi que la procédure pour leur émission et leur application, sont déterminées par la Commission.
  8. En cas d'absence, d'annulation ou d'invalidation d'un document confirmant le statut de marchandises fabriquées (reçues) à partir de marchandises étrangères placées sous le régime douanier de la zone franche douanière, ces marchandises, à l'issue du régime douanier de la zone franche douanière aux fins de leur exportation à partir du territoire douanier de l'Union, sont considérés comme des marchandises de l'Union, et à d'autres fins - comme des marchandises étrangères.

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 basé sur 0 votes
Pas d'enregistrements

Écrivez quelque chose d'utile ou notez simplement

  1. Invité
Veuillez évaluer le matériel:
Pièces jointes (0 / 3)
Partagez votre position