Menu

Classificateur des décisions prises par les autorités douanières sur les déclarations

 

10. La mainlevée des marchandises est autorisée

-

11. Mainlevée des marchandises sous réserve de garantir le respect de l'obligation de payer les droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs, à l'exception de la mainlevée des marchandises désignées dans les articles avec les codes 12 et 13

-

12. Mainlevée des marchandises présentant les caractéristiques prévues à l'article 121 du code des douanes de l'UEE

Article 121. Caractéristiques de la mainlevée des marchandises avant l'achèvement du contrôle douanier, autres documents et (ou) informations
1. Mainlevée des marchandises avant l'achèvement du contrôle douanier, d'autres documents et (ou) informations, qui ne peuvent être achevés dans le délai de mainlevée des marchandises, est effectué par l'autorité douanière, à condition que les droits de douane aient été acquittés taxes, spéciaux, antidumping, droits compensateurs dans le montant calculé dans la déclaration pour les marchandises, et fourni une garantie pour l'exécution de l'obligation de payer les droits de douane, taxes, spéciaux, antidumping, droits compensateurs dans le montant déterminé conformément à les paragraphes 4 et 5 de l'article 65 et les paragraphes 5 et 6 de l'article 75 du présent code, à l'exception des cas prévus par l'alinéa 1 du paragraphe 2 et du paragraphe 3 du présent article, et les cas établis par la législation des États membres en matière douanière règlement conformément à l'alinéa 2 du paragraphe 2 du présent article.
2. La garantie de l'exécution de l'obligation de payer les droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs n'est pas fournie dans les cas suivants :
1) l'opérateur économique agréé agit en tant que déclarant des marchandises ;
2) dans les autres cas établis par la législation des États membres sur la réglementation douanière.
3. Au cas où opérations douanières au nom et pour le compte du déclarant, le représentant en douane s'engage et un tel représentant en douane, conformément à l'article 405 du présent code, supporte solidairement avec le déclarant l'obligation de payer les droits de douane, taxes, spéciaux, antidumping , droits compensateurs, assurant le respect de l'obligation de payer les droits de douane, taxes, droits spéciaux , antidumping, compensateurs ne peuvent être prévus sous réserve des conditions déterminées par la Commission, et avant leur détermination par la Commission - par la législation des États membres.
4. Une garantie pour l'exécution de l'obligation de payer les droits de douane, les taxes, les droits spéciaux, antidumping et compensateurs est fournie conformément au chapitre 9 et à l'article 75 du présent code.
5. Les dispositions du paragraphe 1 du présent article ne s'appliquent pas si l'autorité douanière détecte des signes indiquant la possibilité d'appliquer des interdictions et restrictions et (ou) des mesures de protection du marché intérieur en ce qui concerne les marchandises, établies sous une forme autre que spéciale, droits antidumping, compensateurs et (ou) autres droits établis conformément à l'article 50 du traité sur l'Union, et aucune confirmation par le déclarant de leur respect.

13. Mainlevée des marchandises présentant les caractéristiques prévues à l'article 122 du code des douanes de l'UEE

Article 122. Particularités de la mainlevée des marchandises lors de la nomination d'un contrôle douanier
1. La mainlevée des marchandises avant la réception des résultats du contrôle douanier nommé avant la mainlevée des marchandises est effectuée par l'autorité douanière, à condition que les droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs aient été acquittés en le montant calculé dans la déclaration pour les marchandises, et une garantie a été constituée pour l'exécution de l'obligation de payer les droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs pour le montant déterminé conformément aux paragraphes 4 et 5 de l'article 65 et paragraphes 5 et 6 de l'article 75 du présent code, à l'exception des cas prévus par l'alinéa 1 du paragraphe 2 et du paragraphe 3 du présent article, et les cas établis par la législation des États membres en matière de réglementation douanière conformément à l'alinéa 2 du paragraphe 2 de cet article.
2. La garantie de l'exécution de l'obligation de payer les droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs n'est pas fournie dans les cas suivants :
1) l'opérateur économique agréé agit en tant que déclarant des marchandises ;
2) dans les autres cas établis par la législation des États membres sur la réglementation douanière.
3. Dans le cas où des opérations douanières pour le compte et pour le compte du déclarant sont effectuées par un représentant en douane et que ce représentant en douane, conformément à l'article 405 du présent code, supporte solidairement avec le déclarant l'obligation de payer les droits de douane droits, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs, assurant l'exécution de l'obligation de paiement des droits de douane, taxes, droits spéciaux, antidumping, compensateurs ne peuvent être fournis sous réserve des conditions déterminées par la Commission, et jusqu'à ils sont déterminés par la Commission - par la législation des États membres.
4. Une garantie pour l'exécution de l'obligation de payer les droits de douane, les taxes, les droits spéciaux, antidumping et compensateurs est fournie conformément au chapitre 9 et à l'article 75 du présent code.
5. Les dispositions du paragraphe 1 du présent article ne s'appliquent pas si l'autorité douanière détecte des signes indiquant la possibilité d'appliquer des interdictions et restrictions et (ou) des mesures de protection du marché intérieur en ce qui concerne les marchandises, établies sous une forme autre que spéciale, droits antidumping, compensateurs et (ou) autres droits établis conformément à l'article 50 du traité sur l'Union, et aucune confirmation par le déclarant de leur respect.

14. Mainlevée des marchandises présentant les caractéristiques prévues à l'article 123 du code des douanes de l'UEE

Article 123. Particularités de la mainlevée des marchandises en cas de détection d'une infraction administrative ou des crimes
En cas de révélation d'une infraction ou d'un délit administratif, la mainlevée des marchandises avant la fin de la procédure d'infraction administrative (procédure administrative) ou la clôture de la procédure pénale est effectuée par l'autorité douanière, à condition que ces marchandises soient non saisis ou saisis conformément à la législation des États membres.

20. Libération conditionnelle des marchandises

-

40. La déclaration en douane est retirée avant la mainlevée des marchandises

-

50. La mainlevée des marchandises a été annulée lors de la révocation de la déclaration en douane dans les cas prévus par les paragraphes 4 à 6 de l'article 113 ou le paragraphe 9 de l'article 116 du code des douanes de l'UEE

4. A la demande du déclarant, déposée sous la forme d'un document électronique ou d'un document sur papier, une déclaration de transit recommandée sur marchandises étrangèresvisés au paragraphe 4 de l'article 302 du présent code peuvent être révoqués par lui avant la mainlevée des marchandises par l'autorité douanière ou après la mainlevée des marchandises par l'autorité douanière avant le départ effectif de ces marchandises du territoire douanier de l'Union.
5. A la demande du déclarant, déposée sous la forme d'un document électronique ou d'un document sur papier, enregistré déclaration en douane sur Marchandises de l'Union peut être retiré par lui avant le départ effectif des marchandises du territoire douanier de l'Union, y compris après la mainlevée des marchandises par l'autorité douanière, compte tenu du paragraphe 6 du présent article.
6. A la demande du déclarant, déposée sous la forme d'un document électronique ou d'un document papier, la déclaration en douane pour les marchandises de l'Union placées sous le régime douanier d'exportation afin d'achever le régime douanier d'une zone douanière franche ou le régime douanier d'un entrepôt franc peut être révoqué par lui :
1) si ces marchandises sont situées sur le territoire FEZ ou sur le territoire d'un entrepôt franc, y compris après la mainlevée des marchandises par l'autorité douanière ;
2) si ces marchandises sont situées en dehors du territoire de la FEZ ou en dehors du territoire d'un entrepôt franc et n'ont pas effectivement quitté le territoire douanier de l'Union, sous réserve du dépôt simultané d'une déclaration en douane de placement de ces marchandises sous un autre régime douanier conformément à l'alinéa 1 du paragraphe 6 de l'article 207, à l'alinéa 1 du paragraphe 5 de l'article 215 du présent code.
------
9. Dans le cas où, lors de la déclaration en douane périodique, les marchandises déclarées dans la déclaration de marchandises n'ont pas été présentées à l'autorité douanière qui a enregistré une telle déclaration de marchandises, pendant la période déclarée, ou n'ont pas été effectivement exportées du territoire douanier de l'Union dans le délai fixé au paragraphe 8 du présent article, une telle déclaration pour les marchandises doit être retirée conformément au paragraphe 8 de l'article 113 du présent code.

51. La mainlevée des marchandises a été annulée dans le cas prévu au paragraphe 10 de l'article 116 du code des douanes de l'UEE

10. Si le déclarant ne prend pas de mesures pour retirer la déclaration conformément au paragraphe 9 du présent article dans les délais impartis, l'autorité douanière annule la mainlevée des marchandises conformément au paragraphe 4 de l'article 118 du présent code.

52. La mainlevée des marchandises a été annulée à la demande motivée du déclarant dans les cas déterminés conformément au deuxième alinéa de l'alinéa 4 de l'article 118 du code des douanes de l'UEE

4. Lors de la révocation d'une déclaration en douane dans les cas prévus par les paragraphes 4 à 6 de l'article 113, le paragraphe 9 de l'article 116 du présent code, ainsi que dans le cas prévu par le paragraphe 10 de l'article 116 du présent code, le l'autorité annule la mainlevée des marchandises.
La Commission et la législation des États membres en matière de réglementation douanière dans les cas prévus par la Commission peuvent également déterminer les cas et les conditions dans lesquels la mainlevée des marchandises peut être annulée par l'autorité douanière sur demande motivée du déclarant.
L'annulation de la mainlevée des marchandises s'effectue à l'aide du système d'information de l'autorité douanière en formant un document électronique ou en apposant les marques appropriées sur la déclaration en douane sur papier.
La procédure d'exécution des opérations douanières liées à l'annulation de la mainlevée des marchandises est déterminée par la Commission, et dans la partie non réglementée par la Commission, conformément à la législation des États membres en matière de réglementation douanière.

60. La date de mainlevée des marchandises est suspendue

-

61. Le délai de suspension de la mainlevée des marchandises a été prolongé

-

62. Suspension de la date de mainlevée des marchandises annulées

-

70. Le délai de mainlevée des marchandises a été prolongé

-

82. La déclaration en douane est considérée comme non déposée

-

90. Refus de mainlevée des marchandises

-

92. Autre décision prévue par la législation des États membres de l'UEE

-

 

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 basé sur 0 votes
Pas d'enregistrements

Écrivez quelque chose d'utile ou notez simplement

  1. Invité
Veuillez évaluer le matériel:
Pièces jointes (0 / 3)
Partagez votre position